seigle (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Secale cereale L.

Autre nom

  • seigle cultivé (n. m.)

Anglais

  • rye

Etymologie

lat. secare, couper

Définition

Fam. des poacées (Poaceae) ou graminées. Plante alimentaire cultivée et médicinale. C'est une céréale panifiable (pain de seigle avec les grains), poussant en terrain pauvre. Les épis sont très barbus. Le milieu humide favorise l'ergot du seigle.

Détails

La paille est utilisée. Variété : seigle fourrager (green rye).
Plante médicinale : adoucissant, émollient, laxatif, reminéralisant, résolutif.

" SEIGLE, secale, s. m. (Hist. nat. Bot.) genre de plante dont la fleur n’a point de pétales, & qui est disposée en épi par petits bouquets. Chaque fleur est composée de plusieurs étamines qui sortent du calice ; le pistil devient dans la suite une semence oblongue, grêle, farineuse, & enveloppée de sa balle qui a servi de calice à la fleur, & qui s’en détache très aisément. Les petits bouquets sont attachés à un axe denté, & composent un épi plus aplati que celui du froment. Tournefort, inst. rei herb.
En anglais rye, genre de plante qui dans le système de Linnæus, a un calice formé de deux battants concaves, contenant deux fleurs ; ces deux battants sont droits, aigus, opposés l’un à l’autre, & plus petits que les feuilles de la fleur ; cette fleur consiste en deux feuilles, dont l’extérieure se termine par une longue barbe, & l’intérieure est plate & pointue ; les étamines sont trois filets capillaires qui pendent hors de la fleur ; les bossettes sont oblongues, & fendues au bout ; le germe du pistil est de forme turbinée ; les styles au nombre de deux, sont chevelus ; les stigma sont simples ; la fleur enveloppe étroitement la graine, s’ouvre quand elle est mûre, & la laisse tomber ; la graine est unique, oblongue, un peu cylindrique, nue & pointue. Linnæi, gen. plant. p. 17.
Dans le système des autres Botanistes, le seigle a les mêmes caractères que ceux du blé, excepté que son épi est plus plat, toujours barbu, & son grain plus faible & plus nu.
Cette plante tient le premier rang après le froment entre les grains frumentacés ; elle porte au commencement ses feuilles rougeâtres, qui deviennent ensuite vertes comme celles des autres blés, plus longues & plus étroites que celles du froment. Elle pousse six, sept tuyaux, & quelquefois davantage à la hauteur de cinq, six & sept pieds, droits, semblables à ceux du froment ; mais plus grêles, plus longs, & montants en épis plutôt que le froment...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • agropastoralisme
  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante fourragère
  • plante médicinale

Classification française

  • poacée

Classification scientifique

  • Poaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [18/09/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32140 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15729 photos ou dessins.