sédums (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Sedum

Autres noms

  • orpins
  • sédons (n. m.)

Anglais

  • stonecrop

Etymologie

lat. sedum, nom d'une plante, du lat. sedere  "s'asseoir" car ces plantes semblent assises.

Définition

Fam. des crassulacées (Crassulaceae). Plantes succulentes (ou grasses) originaires de l'hémisphère Nord. H. quelques cm à 1 m. Les fleurs ont 5 pétales. Plusieurs sont toxiques.
Ce sont des hôtes de chenilles de papillons : l'apollon (papilionidés), etc.

Détails

Exemples :
- Hylotelephium spectabile, Sedum spectabile, sédum remarquable, à grandes tiges dressées, aux fleurs roses, plante méditerranéenne,
- Rhodiola rosea, Sedum rosea, orpin rose,
- Sedum album, sédum blanc, orpin blanc, trique-madame, petite joubarbe (white stonecrop), souvent rougeâtre, à nombreuses petites fleurs blanches au départ, à 5P, plante médicinale à action comparable à la joubarbe des toits, astringente, pl. présente dans la garrigue, pl. alpine,
- Sedum acre, sédum âcre, orpin âcre, orpin réfléchi, orpin jaune, poivre de muraille, vermiculaire (bitter stonecrop, wall peper), plante méditerranéenne : cf sédum âcre,
- Sedum anglicum, sédum d'Angleterre,
- Sedum brevifolium, orpin à petites feuilles, pl. présente dans la garrigue,
- Sedum dasyphyllum L., orpin à feuilles épaisses, riz-bâtard, à les feuilles opposées, très charnues et tombant facilement, à fleurs blanches à 5 P,
- Sedum maximum (L.) Hoffm., grand orpin, H. max. 80 cm, aux feuilles opposées au bord denté, aux fleurs jaune-clair à 5 P,
- Sedum morganianum, queue-d'âne, orpin de Morgan (burro's-tail, donkey's-tail),
- Sedum ocroleucrum Chaix, orpin jaunâtre, sédum à pétales droits, aux tiges souvent roses, à fleurs 5-7 S 5-7 P jaune-pâle, plante méditerranéenne,
- Sedum palmeri, Sedum compressum, orpin de Palmer, aux fleurs jaune vif,
- Sedum purpurascens Koch, orpin à fleurs rouges, aux feuilles ovales, à bord denticulé, aux fleurs 5 P pourpres,
- Sedum reflexum L., orpin réfléchi, aux inflorescences terminales et réfléchies de fleurs 6-8 P jaune-soufre,
- Sedum rupestre,
- Sedum sediforme, Sedum altissimum, sédum de Nice, orpin de Nice, orpin élevé (pale stonecrop), à hautes tiges porteuses de fleurs, pl. présente dans la garrigue,
- Sedum telephium L., sédum reprise, grand orpin, plante médicinale, vulnéraire,
- Sedum tenuifolium.

" ORPIN, s. m. anacampseros, (Hist. nat. Bot.) genre de plante qui ressemble à la joubarbe par la fleur & par le fruit ; mais l’orpin pousse des tiges dès qu’il est germé, au lieu que les feuilles de la joubarde [sic] sont rassemblées en globules qui ressemblent à des yeux de bœuf. Tournefort, Inst. rei herb.
Il y a treize espèces de ce genre de plante, dont la plus commune est nommée par les Botanistes anacampseros, J. R. H. 264. Cette plante a la racine formée de tubercules charnus & blancs ; ses tiges sont droites, cylindriques, solides, partagées en rameaux, hautes d’une ou de deux palmes, revêtues de beaucoup de feuilles droites, charnues, épaisses, succulentes, plus longues que celles du pourpier, de couleur d’un vert-pâle, souvent mêlées d’un peu de rouge, le plus souvent crénelées à leur bord, quoiqu’elles soient quelquefois entières.
Ses fleurs naissent aux sommets des tiges en gros bouquets, disposées en manière de parasol ; elles sont en rose à cinq pétales, de couleur rougeâtre, & assez souvent blanchâtre, garnies de plusieurs étamines. Du calice de la fleur il s’élève un pistil qui se change en un fruit composé comme de cinq capsules, en manière de gaines, ramassées en une tête remplie de graines très menues.
L’orpin ressemble à la joubarbe par sa fleur, son fruit, & ses feuilles, qui sont épaisses & succulentes. On l’en distingue cependant, parce qu’aussitôt qu’elle pousse, elle monte en tige, au lieu que les feuilles de la joubarbe se ramassent en des globules qui ressemblent à des yeux de bœuf.
L’orpin croît dans les lieux ombrageux & humides, surtout le long des haies. On fait usage de ses racines & de ses feuilles. (I) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • pharmacie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Classification scientifique

  • Crassulaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [29/03/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32042 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14870 photos ou dessins.