sécrétion (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • sécréta

Anglais

  • secretion

Etymologie

lat. secretio, dissolution

Définition

- 1. Elaboration d'une substance par une cellule, surtout glandulaire.
- 2. Cette substance qui agit sur d'autres cellules ou sur une fonction.
- glande à sécrétion interne, cf endocrine.

Détails

" SECRÉTION, SECRÉTIONS, (Médecine.) se dit proprement de l’action par laquelle un fluide est séparé d’un autre fluide, & plus particulièrement de la séparation des différentes liqueurs répandues dans le corps animal, de la masse commune de ces liqueurs, c’est-à-dire du sang. C’est cette importante fonction de l’économie animale que les anciens faisaient dépendre de la troisième coction, & que les scolastiques rapportent aux actions naturelles. Cette fonction s’opère en général par les glandes ou par des réseaux de capillaires artériels ; & on appelle pour cette raison ces organes organes sécrétoires, couloirs, filtres.
La sécrétion diffère, suivant l’opinion vulgaire, de l’excrétion, en ce que la première ne fait que dépouiller, pour ainsi dire, la masse du sang de différentes humeurs qui y sont contenues, & que l’excrétion est l’évacuation plus ou moins prochaine de ces humeurs, ou l’action qui les porte au-dehors. Il est pourtant des auteurs qui ont confondu ces deux fonctions l’une avec l’autre, en quoi ils paraissent d’accord avec les anciens, qui n’avoient qu’un nom pour les deux ; car le verbe διακρίνω se trouve employé indifféremment dans Hippocrate & Galien pour excerno & secerno en même-temps, & διάκρισις pour segregatio, secretio, separatio, excretio, pour l’excrétion & la sécrétion tout ensemble : nous verrons même à la fin de cet article qu’il est des circonstances où l’action de l’une est si liée à celle de l’autre, où toutes les deux sont si rapprochées, qu’on ne saurait saisir l’instant qui fait le point de leur division.
La sécrétion est commune aux végétaux & aux animaux ; mais c’est dans ceux-ci principalement que cette fonction offre le plus de phénomènes, en proportion d’une plus grande variété dans les merveilles & les résultats de l’organisation.
La nécessité des secrétions se déduit de l’exercice même de la vie ...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • physiologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32045 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14959 photos ou dessins.