sclérotique (n. f.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • blanc de l'oeil
  • sclère (n. f.)

Anglais

  • sclera
  • sclerae au plur.
  • scleras au plur.

Etymologie

gr. scléros, dur

Définition

Membrane externe du globe oculaire, dure, fibreuse et blanchâtre. Très résistante, elle protège le globe de l'oeil et permet ses mouvements. En arrière de l'oeil, elle laisse passer les nerfs et vaisseaux oculaires dont le nerf optique. En avant, elle est recouverte par la conjonctive et se continue par la cornée, transparente.

Détails

" SCLÉROTIQUE, s. f. (Anatom.) La portion opaque de la cornée se nomme sclérotique, mot tiré du grec, qui signifie dur ; en effet cette tunique est compacte comme du parchemin, dure, épaisse, blanche, & peu vasculeuse, & composée de plusieurs pellicules appliquées les unes sur les autres ; elle reçoit des artères & des nerfs, représentés par Eustachius, Ruysch, & autres ; elle sert principalement à affermir la figure de l’œil, à appuyer les vaisseaux, & à soutenir les muscles & les tendons. C’est aussi dans cette forte tunique que consiste presque tout le ressort des parties du globe de l’œil. Sa portion antérieure renferme plusieurs pièces courtes & plates, & qui par leur arrangement en font le contour. Toutes ces pièces appliquées les unes aux autres en manière de tuiles, se tiennent ensemble par de petites membranes assez lâches, en sorte que les diamètres de l’œil doivent s’allonger dans le temps que son axe se raccourcit, contre ce que pensait M. Perrault...
Quoique la sclérotique dans l’homme soit compacte & ferme, elle a encore plus de fermeté dans un grand nombre de bêtes, & dans quelques-unes elle est antérieurement cartilagineuse ou osseuse. Dans les oiseaux, par exemple, la sclérotique est formée par l’assemblage de plusieurs lames osseuses, longues, étroites, disposées selon la direction de l’axe du globe, & artistement ajustées les unes à côté des autres. Elle est cartilagineuse dans la plupart des gros poissons, & dans la baleine elle est prodigieusement épaisse à sa partie postérieure. (D. J.)  
Sclérotique, (Médecine.) médicament propre à affermir & consolider la chair des parties auxquelles on l’applique ; tels sont le pour prier, la morelle, la joubarbe, le psyllium, &c. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [03/12/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32253 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16084 photos ou dessins.