safran (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Crocus sativus L.

Autre nom

  • safran cultivé

Anglais

  • saffron
  • saffron crocus

Etymologie

arabe asfar, jaune ; lat. sativus, cultivé
gr. krokos, safran

Définition

Espèce de la fam. des iridacées (Iridaceae). Crocus aux fleurs violettes à stigmates jaune d'or. Plante alimentaire cultivée et médicinale. C'est un épice de très grande valeur, fait avec le bout des pistils,  desséchés et un peu torréfiés.

Détails

Il faut énormément de fleurs pour cela : 150 000 fleurs pour un kilogramme.
Plante médicinale : emménagogue, hypnotique, sédatif, tonique.

" SAFRAN, s. m. (Hist. nat. Bot.) crocus ; genre de plante à fleur liliacée & monopétale ; la partie inférieure est en forme de tuyau qui a un pédicule : ce tuyau s’évase par le haut, & il est divisé en six parties. Le pistil s’élève du fond de cette fleur, & il se divise en trois filaments, terminés par une sorte de tête & par une aigrette. Le calice de la fleur devient dans la suite un fruit oblong, qui a trois angles & trois loges, & qui renferme des semences arrondies. Ajoutez aux caractères de ce genre que la racine est composée de deux tubercules, dont l’un est plus petit que l’autre. Le plus gros se trouve placé au-dessous du plus petit, & il est charnu & fibreux. Ces deux tubercules sont recouverts d’une enveloppe membraneuse. Tournefort, inst. rei herb.
La plante dont on tire ces filaments, est nommée crocus ou crocus sativus, par tous les Botanistes. Sa racine est tubéreuse, charnue, de la grosseur d’une noisette, & quelquefois d’une noix, blanche, douce, double, dont la supérieure est plus petite, l’inférieure plus grosse & chevelue. Elles sont revêtues l’une & l’autre de quelques tuniques arides, roussâtres & en forme de réseau. De cette racine sortent sept ou huit feuilles, longues de 6 & même de 9 pouces, très-étroites & d’un vert foncé. Parmi ces feuilles s’élève une tige courte, qui soutient une seule fleur en lys, d’une seule pièce, blanche, fistuleuse par sa partie inférieure, & divisée en six segments arrondis, de couleur gris-de-lin.
Il sort du fond de la fleur trois étamines, dont les sommets sont jaunâtres, & un pistil blanchâtre qui se partage comme en trois branches, larges à leur extrémité supérieure, & découpées en manière de crête, charnue, d’un rouge foncé, & comme de couleur vive d’oranger, lesquelles sont appelées par excellence du nom de safran. L’embryon qui soutient la fleur, se change en un fruit oblong, à trois angles, partagé en trois loges qui contiennent des semences arrondies.
Le safran croît dans la plupart des pays, soit chauds, soit froids, en Sicile, en Italie, en Hongrie, en Allemagne, en Irlande, en Angleterre, dans plusieurs provinces de la France, dans la Guyenne, dans le Languedoc, aux environs d’Orange, dans la Normandie & le Gâtinais. Le safran du Gâtinais & d’Angleterre passe pour le meilleur du monde, & on le préfère, avec raison, à l’oriental.  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale

Classification scientifique

  • Iridaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [03/12/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32253 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16084 photos ou dessins.