rose trémière (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Alcea rosea

Autres noms

  • alcée (n. f.)
  • alcée rose (n. f.)
  • passe-rose (n. f.)
  • passerose (n. f.)
  • primerose (n. f.)
  • rose d’outre-mer (n. f.)
  • rose papale (n. f.)

Anglais

  • common hollyhock
  • hollyhock

Définition

Plante médicinale de la fam. des malvacées (Malvaceae) originaire des Balkans. H. 1,5-3,5 m. Grande plante bisannuelle à grandes hampes de grandes fleurs de couleurs variables : pourpre, rose, jaune, etc.

Détails

Plante ornementale. Plante méditerranéenne.
Plante médicinale : elle sert contre la toux, l'asthme, les troubles digestifs, la constipation.

" TRENIERE ROSE, (Botan.) la rose tréniere est autrement nommée la rose d’outre-mer ; c’est une espèce de mauve fort usitée en Médecine ; elle est appelée par les Botanistes, malva hortensis, malva arborea, malva rosea, folio subrotundo.
Sa racine est longue, blanche, contenant un mucilage de même saveur que la mauve sauvage. Sa tige s’élève à la hauteur d’un arbrisseau ; elle est épaisse, solide, velue, garnie de quelques branches ; ses feuilles naissent alternativement, portées sur des queues médiocrement longues ; celles qui sortent des premières, sont arrondies, & les autres anguleuses, ayant cinq ou six découpures. Elles sont crénelées à leurs bords, d’un vert foncé en-dessus, blanchâtres en-dessous, velues des deux côtés ; cependant leur duvet est si court en-dessus, qu’on a bien de la peine à l’apercevoir.
Ses fleurs sortent des aisselles des feuilles, tantôt seules à seules, tantôt deux à deux, ou trois à trois, portées sur des pédicules courts. Elles deviennent successivement plus nombreuses, sont de la grosseur d’une rose ordinaire, mais sans odeur, d’une seule pièce en cloche, évasées, & presque divisées en cinq parties jusqu’au fond, de couleur rouge purpurine, blanche ou jaune.
Ces fleurs sont tantôt simples, ayant leur centre occupé par un cône garni de sommets jaunâtres & purpurins ; tantôt elles sont doubles, portées sur un double calice, couvert d’un duvet blanchâtre ; elles laissent après elles un fruit aplati comme une pastille, semblable à celui de la mauve, mais plus grand : on cultive avec raison cette plante dans les jardins. (D. J.)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • pharmacie
  • plante d'ornement
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification scientifique

  • Malvaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.