réforme (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • élimination (n. f.)

Anglais

  • culling

Etymologie

de re- et forme, du lat.

Définition

Mise hors de service de ce qui est devenu impropre et la situation qui en résulte.
Pour un animal, c'est la cessation de son emploi, après avoir été considéré par son utilisateur actuel (éleveur, cultivateur, commerçant, etc.) comme inapte à remplir les fonctions auxquelles il était destiné (production de viande, de jeunes, de travail, etc.) ou trop âgé.

Détails

Les reproducteurs sont réformés s'ils sont inaptes à la reproduction, peu féconds, les animaux de trait s'ils manquent de vigueur, tous en cas de mauvais état sanitaire, d'accident (vêlage difficile, blessure, etc.) ou à cause de leur âge avancé. Un animal peut être réformé parce qu'il produit peu (production laitière faible ou traite difficile, etc.) ou parce qu'il est méchant. La réforme peut aboutir à l'élimination de l'animal du troupeau ou à une autre utilisation. On étudie le taux de réforme (culling rate) d'un élevage.
N. B : Les reproductrices peuvent être mises à la réforme du troupeau de reproducteurs pour de multiples raisons dont les principales sont, outre les accidents :
- l'âge (qui entraîne une baisse de la fécondité),
- la stérilité (qui peut apparaître tout au long de la carrière des animaux),
- l'exploitation, souvent avant que l'animal ne soit en trop mauvais état, étant entendu qu'elle suit de toute façon la mise à la réforme pour une autre cause

Sections

  • travail
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.