radiolaires (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Radiolaria

Etymologie

lat. radius, rayon

Définition

Ancien taxon. Protozoaires rhizopodes marins pélagiques du plancton, à squelette siliceux très élégant situé dans l'ectoplasme et à symétrie rayonnée. Dans la classification phylogénique, ils font partie des actinopodes. Il existe des milliers d'espèces.

Détails

Chez les foraminifères et les radiolaires vivants, des pseudopodes sortent par les perforations des coquilles. L'animal flottant dans l'eau de mer capture bactéries et petites algues. Depuis l'ère Primaire, les coquilles des morts sont tombés au fond de la mer et ont contribué à former une boue siliceuse puis des roches sédimentaires. Ils font partie des plus anciens fossiles connus.
Exemples :
- Acantharea, les acanthaires, cf acanthaires,
- Phaeodarea, les phéodares, cf phéodares,
- Polycystinea, cf polycystines,
- Challengeron,
- Hexacontium,
- Octodendron,
- Pylentonema,
- Thalassicola,
thalassicoles.

Section

  • zoologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [08/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32043 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14941 photos ou dessins.