pyralidés (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Pyralidae

Anglais

  • dried fruit moths
  • flour moths
  • snout moths

Définition

Famille d'insectes... lépidoptères... Ditrysia, Obtectomera... Enver. max. 4,5 cm. Papillons nocturnes. Les ailes sont triangulaires et très étroites. La chenille est nuisible aux végétaux. Ce sont les pyrales ou fausses teignes.
Env. 24 000 espèces.

Détails

Exemples :
- Acentria ephemerella, Acentria nivea, Phryganea nivosa, hydrocampe neigeuse (watermilfoil moth, water veneer),
- Acrobasis consociella, tordeuse des rameaux du chêne, enverg. 20 mm,
- Anagasta kuehniella, Ephestia kuehniella Z., teigne de la farine, pyrale de la farine méditerranéenne (Mediterranean flour moth),
- Cadra cautella, pyrale de l'amande (almond moth),
- Chilo phragmitella, dans les roselières,
- Corcyra cephalonica, pyrale du riz (rice moth),
- Crambus pratellus, crambe, crambide, env. 15-20 mm, cf crambe,
- Dioryctria rubella, pyrale du pin (pine shoot moth),
- Eldana saccharina, pyrale de la canne à sucre africaine (African sugarcane borer),
- Endotricha flammealis, Europe,
- Galleria mellonella, grande fausse-teigne des ruches,
- Pyralis farinalis, pyrale de la farine,
- Vitessa suradeva, Asie,
- pyrale du maïs (cornstalk borer).

" Parmi les PYRALIDÉS, nous devons une mention aux Fausses-Teignes de la cire, qui pénètrent dans les ruches, dont les chenilles rongent les rayons. On en reconnaît deux espèces : la plus commune et la plus redoutable est la grande Teigne (Galleria mellonella), l'autre est assez rare (Achrœa grisolla). — La larve de la Teigne des graisses (Aglossa pinquinalis) vit de graisse, de beurre, de lard. Elle pénètre quelquefois dans le tube digestif de l'Homme, ainsi qu'on l'a constaté plusieurs fois depuis Linné. — La Pyrale dite de la farine (Pyralis ou Asopia farinalis) vit dans les maisons ; elle sert d'hôte intermédiaire à l'Hymenolepis diminuta. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 853)

" Fausse-teigne ; M. de Réaumur a donné ce nom à des insectes qui se font un fourreau comme les teignes, mais qui en diffèrent en ce qu’ils ne traînent pas leur fourreau avec eux comme les teignes. Il y a beaucoup de différentes espèces de fausses-teignes ; les principales & les mieux connues sont celles des abeilles & du blé ; celle-ci causent beaucoup de dommage dans les greniers ; elles se font un fourreau de plusieurs grains de blé qu’elles attachent les uns aux autres avec de la soie qu’elles filent, & elles se nourrissent de la farine que contiennent ces grains. On trouve dans les ruches des abeilles des fausses-teignes, elles mangent la cire des alvéoles qui ne contiennent point de miel. Souvent ces insectes obligent les abeilles à changer de ruches par les dégâts qu’ils font dans leurs gâteaux ; ils n’attaquent point les alvéoles où il y a du miel Mém. pour servir à l’hist. des insectes, par M. de Réaumur, tome III. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Ditrysia
  • Obtectomera
  • Pyraloidea

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/01/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31943 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13363 photos ou dessins.