protéroglyphes (adj. ou n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • proteroglyph

Etymologie

gr. proteron, en avant et glyphe, sillon, crochet venimeux

Définition

1. adj. Qualifie les serpents dont les crochets venimeux sont à l'avant de la bouche.
2. n. m. Ancien sous-ordre d'Ophidiens (serpents).

Détails

Exemple : les cobras. Opposé à aglyphes, opisthoglyphes, et solénoglyphes.

" PROTEROGLYPHES. Ces Serpents sont toujours venimeux. Leurs maxillaires supérieurs portent en avant (proteron, en avant ; glyphe, sillon) un fort crochet creusé d'un sillon antérieur et communiquant avec une glande à venin. En arrière de ce crochet, les maxillaires montrent souvent des dents pleines ; celles-ci existent de même sur les palatins, les ptérygoïdiens et les maxillaires inférieurs.
Toutes les espèces sont étrangères à l'Europe ; elles sont répandues dans les régions chaudes des deux hémisphères.
On peut en distinguer deux groupes :
A. Les PLATYCERQUES (platys, large ; cercos, queue) sont des animaux marins, dont la queue est comprimée en rame. Ils sont répandus dans l'océan Indien et l'océan Pacifique ; parfois ils remontent les grands fleuves, mais à une faible distance de l'embouchure. Les pêcheurs les ramènent fréquemment dans leurs filets ; ils les redoutent au plus haut point, car leur morsure est souvent mortelle pour l'Homme. — Tels sont les Platures et les Hydrophis.
B. Les CONOCERQUES (conos, cône) sont au contraire des Serpents terrestres, à queue arrondie. — C'est à ce groupe qu'appartiennent notamment les Najas (Naja) ou Serpents à coiffe, remarquables par la faculté qu'ils ont de dilater la région cervicale en écartant les côtes correspondantes, lorsqu'ils sont irrités. Le Serpent à lunettes (N. tripudians) ou Cobra capel, "Cobra de capello" des Portugais, qui porte habituellement sur le cou une tache en forme de binocle, habite l'Inde, et c'est même le Serpent venimeux le plus redoutable et le plus répandu dans cette région si riche sous ce rapport (en 1886 le total des décès par morsures de Serpents s'est élevé, dans tout l'Hindoustan, à 22 134, sur une population de 240 millions). L'Haje (N. haje), Aspic ou Serpent de Cléopâtre, habite l'Egypte, la Tunisie et même l'Algérie au sud-est de Biskra ; il s'étend en Asie jusque dans l'Afghanistan ; sa piqûre est très rapidement mortelle. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1004)

Section

  • zoologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [04/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15240 photos ou dessins.