proboscidiens (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Proboscidea

Autres noms

  • pachydermes
  • proboscidés

Anglais

  • pachyderm

Etymologie

gr. proboskis, trompe située à l'avant, servant à paître ; 
gr. pachys, épais : à peau épaisse

Définition

Taxon de mammifères thériens euthériens afrothériens (Afrotheria). Dans la classification phylogénique, c'est un taxon de mammifères cétongulés altongulés téthythériens opposé aux siréniens. Mammifères à peau très épaisse. Ce sont des ongulés pourvus d'une longue trompe pour paître et de deux incisives en forme de défense. Ils n'ont pas de canine inférieure. Les membres en forme de colonnes se terminent par 5 doigts. Les téguments sont verruqueux.

Détails

Une famille actuelle : - Elephantidae, éléphantidés,
Des familles d'animaux fossiles :
- Dinotheriidae, dinothéridés, cf dinothères,
- Mammutidae, mammutidés, cf mastodontes.

" Ordre PROBOSCIDIENS. Mammifères à doigts subongulés; nez développé en trompe préhensile; deux incisives supérieures, à croissance indéfinie, en forme de défenses ; pas de canines ; molaires composées ; placenta zonaire.
Cet ordre n'est plus représenté aujourd'hui que par les Éléphants, qui sont les plus grands des Mammifères terrestres. Ces animaux sont surtout remarquables par leur trompe (proboscis, trompe), qui constitue un véritable organe de préhension. Cette trompe est percée de deux canaux parallèles qui font suite aux fossés nasales et sont séparés par une cloison médiane ; de nombreux faisceaux musculaires entre-croisés lui donnent une motilité remarquable. Elle est terminée par un appendice digitiforme doué d'une grande sensibilité. C'est avec cette trompe que l'animal prend ses aliments et ses boissons pour les introduire dans sa bouche ; il s'en sert aussi pour se défendre.
La dentition comprend deux incisives, qui se rencontrent à la mâchoire supérieure seulement, sont dépourvues de racines et d'émail, et ont une croissance indéfinie (dent de remplacement) : ce sont ces défenses qui nous fournissent l'ivoire. Les molaires sont composées de petites dents aplaties d'avant en arrière et réunies par du cément ; il n'en existe souvent qu'une seule en activité à chaque branche des mâchoires; mais une autre se développe en arrière et la fait tomber lorsqu'elle est usée ; parfois il s'en trouve trois en même temps : une usée, une active et une jeune.
Le corps est revêtu d'une peau épaisse, à poils clairsemés. La tête est énorme, portée par un cou très court. Les yeux sont petits; le pavillon de l'oreille est très grand et pendant. Les membres sont épais, disgracieux, en forme de piliers; ils se terminent par cinq doigts soudés jusqu'au niveau des sabots, lesquels n'entourent que les extrémités des phalanges.
Le cerveau présente des circonvolutions très développées, mais les hémisphères ne couvrent pas le cervelet. L'utérus est bicorne; les mamelles sont pectorales, au nombre de deux.
Deux espèces : l'Éléphant d'Afrique (Elephas africanus), à front bombé, à oreilles très grandes, et l'Éléphant des Indes (E. indicus), plus petit, à front un peu concave au milieu, a oreilles plus petites, à défenses moins fortes. — Plusieurs espèces ont vécu à des époques géologiques antérieures : tel est le Mammouth (E. primigenius), du diluvium, E. meridionalis), du pliocène, etc. A cet ordre se rapportent aussi d'autres génies éteints, notamment les Mastodontes (Mastodon), qui offraient souvent deux défenses à chaque mâchoire, et les Dinothériums (Dinotherium), dont la seule mâchoire inférieure portait des défenses recourbées en bas. Les molaires de ces animaux n'ont plus la structure lamellaire de celles des Éléphants. Ces deux genres sont apparus dès l'époque miocène. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1175-6)

" PROBOSCIDE, s. f. (Gramm. & Blas.) trompe de l’éléphant. Elle s’emploie quelquefois en armoiries. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • zoologie

Classification française

  • mammifère
  • placentaire

Classification scientifique

  • Eutheria
  • Afrotheria

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [26/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15199 photos ou dessins.