poulailler (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • gélinier (anc.)

Anglais

  • poultry house

Etymologie

de poule, du lat.

Définition

Local où habitent les volailles.

Détails

Il existe des poulaillers de ponte et des poulaillers d'engraissement. Les poules et coqs s'y abritent au moins la nuit. Ils dorment sur un perchoir.

" POULAILLER, s. m. (Archit.) c’est un lieu dans une maison de campagne, où vont se jucher les poules pendant la nuit, & où elles pondent & couvent quelquefois. Ce lieu doit être planchéié, car le sol de la terre est malsain pour les poules. Il y a une petite porte pour y entrer, & une fenêtre au-dessus & à côté, par laquelle les poules entrent & sortent. Les murs d’un poulailler doivent être crépis de mortier de tous côtés. Sa meilleure situation est au levant, près d’un four ou d’une cuisine, parce qu’on prétend que la fumée est fort salutaire pour la volaille. (D. J.) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • logement
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [01/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15236 photos ou dessins.