pollen (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • pollen

Etymologie

lat. pollen, farine

Définition

Grains sphériques ou ovoïdes contenant les noyaux mâles fécondants des végétaux phanérogames élaborés et portés par les anthères. Diam. 20 à 60 microns. Ils atteignent le pistil de la fleur pour féconder les ovules contenus dans l'ovaire (pollinisation). Généralement jaune, le pollen d'une plante peut être rouge, noir ou bleu dans certains cas. De nombreux insectes assurent la pollinisation des fleurs.

Détails

Aliment principal des abeilles, il est collecté par pelotes sur les corbeilles des pattes des ouvrières, en même temps que le nectar. Il est riche en protéines : 20 % en moyenne (de 11 à 28 %). En médecine humaine, il a une action tonique générale chez les convalescents et les sénescents. Mais le pollen peut aussi être allergisant, surtout s'il est riche en protéines et anémophile, car de petite taille. L'enveloppe du pollen comprend plusieurs couches dont une partie interne, l'intine, et une partie externe, l'exine.

Sections

  • abeille
  • botanique
  • pathologie
  • pharmacie
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32134 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15581 photos ou dessins.