pois chiche (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Cicer arietinum L.

Autres noms

  • cicerole
  • pois pointu

Anglais

  • chiches
  • chick-pea
  • Egyptian-pea
  • gram

Etymologie

gr. cicer, force, vigueur

Définition

Fam. des fabacées (Fabaceae, légumineuses). H. 20-40 cm. Plante velue. Feuilles imparipennées avec 5 à 17 folioles ovales, dentelés. Fleurs solitaires souvent blanches. Gros pois comestible cultivé. Il a une grande valeur alimentaire.

Détails

Plante médicinale présente en France (graines) : diurétique, uropoïétique, etc.

" Pois chiche, cicer, genre de plante à fleur papilionacée. Le pistil sort du calice & devient dans la suite une silique courte & semblable à une vessie gonflée : cette silique renferme des semences qui ont en quelque manière la forme d’une tête de bélier. Tournefort, inst. rei herb.
On cultive dans les jardins plusieurs espèces de pois chiches, qui ne diffèrent que par la couleur des fruits ou même des fleurs ; il y en a surtout deux espèces qui sont d’usage en Médecine, & dans les cuisines ; savoir, les pois chiches à fleur blanche, & les rouges que plusieurs botanistes regardent comme une simple variété de la même plante.
Les pois chiches à fleur blanche, sont le cicer sativum flore candido, I. R. H. 389. Les pois chiches rouges sont le cicer floribus & seminibus ex purpurâ rubescentibus, de C. B. P. 347.
La racine de l’une & l’autre de ces plantes est menue, blanchâtre, tirant sur le roux, fibreuse & chevelue. La tige est droite, branchue, velue. Les feuilles sont arrondies, dentelées, cotonneuses, rangées par paires sur une côte terminée par une impaire. Les fleurs sont légumineuses, blanches ou purpurines, & naissent des aisselles des côtes qui portent les feuilles, soutenues sur des pédicules grêles. Leur calice est velu, divisé en six parties pointues. Le pistil se change en un fruit gonflé en manière de vessie, long d’environ un pouce, & terminé par un filet grêle : il renferme une ou deux graines arrondies, plus grosses que le pois ordinaire, n’ayant qu’un angle aigu ; blanches ou rougeâtres, & presque de la figure d’une tête de bélier : pour l’usage de la Médecine, on préfère les pois chiches rouges. On les sème dans les champs en plusieurs provinces méridionales de la France, en Italie & en Espagne.
Le pois chiche s’appelle kali en hébreu. Il est dit au IV. liv. des rois, ch. vj. 25. que pendant le siège de Samarie, sous le règne d’Achab, roi d’Israël, la famine fut si grande, que l’on vendit jusqu’à cinq sicles, c’est-à-dire quinze schelings, ou environ dix-huit livres de notre monnaie, le quart d’un cab de fiente de pigeon (le cab était une mesure qui tenait un demi setier, un poisson, un pouce cube, & un peu plus) ; mais on n’entend pas pourquoi la fiente de pigeon se vendait si cher : aussi est-ce une ridicule interprétation de l’original. Il s’agit ici de pois chiches, nommés par les Arabes usnen ou kali. Or les Hébreux appelaient kali, les pois chiches rôtis à la poêle, dont on use encore beaucoup dans l’orient, & dont il y a des boutiques au Caire & à Damas, où l’on ne fait autre chose que frire des pois chiches pour la provision des voyageurs. (D. J.) ... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification française

  • fabacée

Classification scientifique

  • Fabaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [30/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15225 photos ou dessins.