arachnides (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Arachnida

Anglais

  • arachnid
  • Arachnida

Définition

Classe d'arthropodes chélicérates. Annelés articulés terrestres octopodes (adultes octopodes : 4 p. d'appendices locomoteurs ou pattes, 2 p. d'appendices buccaux) sans antennes ni ailes, au corps divisé en 2 parties : céphalothorax et abdomen (sauf les acariens).

Détails

On distingue les ordres :
- Araneae, araignées (spiders ; 35 000 espèces),
- Acari, acariens (mites and ticks ; 15 000 esp.),
- Opiliones, opilions ou faucheurs (harvestmen ; 4 000 esp.),
- Palpigradi, palpigrades (50 esp.),
- Pseudoscorpiones, pseudoscorpions (false scorpions ; 2 000 esp.),
- Ricinulei, ricinuléides, ricinules (hooded tickspiders ; 35 esp.),
- schizomides (35 esp.)
- Solifugae, solifuges (sun spiders ; 800 esp.),
- Amblypygi, amblypyges (tailless whip scorpions and whip spiders ; 770 esp.),
- Scorpiones, scorpions (scorpions ; 750 esp.),
- Uropygi, uropyges (whip scorpions ; 85 esp.). Les plus anciens (au Silurien 400-450 M années) semblent les scorpions.

" Classe ARACHNIDES. Arthropodes à respiration aérienne, s'effectuant par des trachées, par des poumons ou par la surface cutanée ; tête habituellement soudée au thorax ; pas d'antennes ; deux paires d'appendices buccaux et quatre paires d'appendices locomoteurs, tous insérés sur le céphalothorax.
Les Arachnides ont presque toujours le corps divisé en deux régions seulement : le céphalothorax, résultant de la fusion de la tête et du thorax, et l'abdomen. Parfois même ces deux régions sont réunies en une seule masse, comme on le voit chez les Acariens.
A la partie antérieure de la région céphalothoracique, on trouve d'abord deux paires d'appendices fonctionnant comme pièces buccales. Ceux de la première paire sont appelés mandibules ou chélicères. Leur forme est variable : ce sont tantôt des pinces didactyles, tantôt des griffes, tantôt de simples stylets. Les appendices de la seconde paire sont les maxillipèdes ou pattes-mâchoires. Leur article basilaire est toujours inséré près de la bouche, un peu en arrière ; il ne porte parfois aucun prolongement (Scorpions), mais d'autres fois (Aranéides, Acariens), il présente un lobe maxillaire très net, dirigé vers la bouche et rencontrant au-dessous d'elle son symétrique ; on donne généralement à ce lobe maxillaire le nom de mâchoire, et au reste du maxillipède celui de palpe maxillaire. Lorsque l'organe se termine par une pince didactyle, celle-ci est formée par l'avant-dernier article opposé au dernier. Les quatre paires suivantes de membres articulés présentent nettement l'aspect de pattes ambulatoires ; cependant la première concourt encore à la mastication, par suite d'une modification de l'article basilaire, chez les Scorpions et les Pédipalpes ; et même, dans ces derniers animaux, la partie terminale est flagelliforme. Les trois dernières paires correspondent aux pattes des Insectes... " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 612-3)

Section

  • zoologie

Classification française

  • arthropodes
  • chélicérates

Classification scientifique

  • Arthropoda
  • Chelicerata

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [22/08/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31949 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13892 photos ou dessins.