pisciculture (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • élevage piscicole

Anglais

  • fish breeding
  • fish farming
  • pisciculture

Etymologie

lat. piscis, poisson

Définition

Elevage de poissons pour la production.

Détails

La carpe est élevée en Chine depuis au moins 475 avant J.-C, date du premier traité de pisciculture. Son élevage a été maîtrisé au Moyen-Age. On distingue carpiculture, trutticulture, salmoniculture et cypriniculture.
Exemple : pisciculture en étang (pond farming).
" On entend par pisciculture les exploitations d'élevage de poissons destinés à la consommation ou au repeuplement ou à des fins scientifiques ou expérimentales ou de valorisation touristique. " (Code rural français art. 231-6).

" PISCICULTURE. — Le peu de soin que les Poissons prennent de leur progéniture, la pêche, la multiplication des établissements industriels qui déversent dans les rivières leurs produits insalubres, une foule de circonstances fâcheuses enfin ont amené le dépeuplement de nos cours d'eau. La pisciculture a précisément pour but de parer à ces inconvénients, et pour objet principal d'assurer le repeuplement des eaux au moyen de l'alevin provenant d'éclosions artificielles. A cet effet, on conserve, dans des bassins convenables, quelques femelles et quelques mâles de l'espèce qu'il s'agit de multiplier. Au moment du frai, on s'empare des femelles et, au moyen d'une pression exercée sur le ventre, on fait tomber les œufs dans des vases remplis d'eau. On arrose ensuite ces œufs avec la laitance des mâles, en procédant de la même manière ; puis, une fois la fécondation opérée, on les place dans des appareils incubateurs, dont le plus connu est celui de Coste. Il consiste en une série d'auges superposées en gradins ; un robinet laisse couler constamment sur l'auge la plus élevée de l'eau qui se déverse dans les autres et s'échappe ensuite. Après l'éclosion, les jeunes Poissons, qui constituent ce qu'on appelle l'alevin, sont placés dans des bassins particuliers ; ils ne prennent à ce moment aucune nourriture et se bornent à consommer le reste des éléments nutritifs contenus dans le sac vitellin (vésicule ombilicale), qui fait saillie sous l'abdomen. Quand cette vésicule a disparu, on les nourrit de Vers, d'Insectes, de pain, etc., et dès qu'ils sont assez forts, on les dissémine dans les eaux qui leur conviennent. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 958-9)

Sections

  • aquaculture
  • pêche
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32080 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15378 photos ou dessins.