pintade commune locale d'Afrique (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Numida meleagris

Autres noms

  • Amssala
  • pintade à caroncules rouges
  • pintade locale de Moulkou et Bondor (Tchad)
  • pintade locale de Port Belilé et N'Djaména (Tchad)
  • pintade vulgaire
  • poule de Carthage (Romains)
  • poule de Numidie (Romains)
  • poule de Turquie
  • poule du pharaon

Anglais

  • African guinea fowl
  • helmet guinea fowl

Etymologie

du port., pintada, peinte et d'Afrique, nom de lieu, continent

Définition

Fam. des numididés (Numididae). Espèce de pintade domestique d'Afrique.

Détails

Localisation : La sous-espèce d'Afrique occidentale (Numida meleagris galeata) a été exportée en Europe et en Amérique par les Port.. La sous-espèce du Maroc occidental (Numida meleagris sabyi) et celle d'Afrique Nord-orientale (Numida meleagris meleagris) ont été introduites en Europe par les Romains dès l'antiquité. Elle est revenue à l'état sauvage à Madagascar et aux Comores.
Description : C'est la pintade bien connue. Elle possède une caroncule nasale, des barbillons et des oreillons blanc chagriné et une corne noirâtre (excroissance osseuse) plus développée chez le mâle que chez la femelle. Les joues sont blanches et le dessus du cou bleuâtre. Le bec est court, rouge à la base et jaune à la pointe. Les tarses sont rouges. Le mâle est légèrement moins lourd que la femelle, mais il est difficile de distinguer mâles et femelles. La pintade pèse 1,2 à 1,5 kg, ou même jusqu'à 2,5 kg.
La variété grise
a des pattes de couleur gris ardoise et un plumage gris bleu plus ou moins foncé, avec des taches blanches rondes de la taille d'une lentille. Le plumage peut présenter toutes les variétés : ardoisé, lilas, rougeâtre, gris perle avec points blancs.
L'Amssala
a un plumage de couleurs variées. Les plumes sont de type tacheté. La peau est blanche (70 %) ou jaune. Les tarses sont blancs (65 %), jaunes (15 %) ou noirs (10 %).
La pintade locale de Moulkou et Bondor
a un plumage de couleurs variées. Les plumes sont de type tacheté. La peau est blanche (70 %) ou jaune. Les tarses sont noirs (80 %), blancs (10 %) ou bleus (10 %).
La pintade locale de Port Belilé et N'Djaména a un plumage de couleurs variées. Les plumes sont barrées ou tachetées. La peau est blanche (62 %) ou jaune. Les tarses sont noirs (41 %), jaunes (23 %), blancs (20 %) ou verts (16 %).
Systèmes - aptitudes
: En élevage traditionnel, la chair est assez bonne, surtout si la bête est jeune. L'élevage est de typ fermier (pour la chair) ou de type industriel (chair ou œufs fécondés). Le prix de revient des œufs est trop élevé pour qu'ils soient vendus comme œufs de consommation. Les "éleveurs-accouveurs" produisent des œufs fécondés. La pintade est une mauvaise couveuse comparée à la poule. Les éleveurs font couver leurs œufs par des poules

Sections

  • race
  • zootechnie

Classification scientifique

  • Numididae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.