piloselle (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Hieracium pilosella L.

Autres noms

  • épervière
  • épervière piloselle
  • herbe à l'épervier
  • oreille-de-rat
  • oreille-de-souris
  • veluette

Anglais

  • hawkweed
  • mouse ear

Etymologie

de pileuse ;
Hieracium dérive du grec hierac, épervier, car on croyait que les rapaces mangeaient des graines de piloselle pour avoir une vue plus perçante

Définition

Fam. des astéracées (Asteraceae). H. 10-15 cm. Les feuilles, couvertes de petits poils, forment une rosette. Capitules de fleurs jaune clair portés par des hampes nues.

Détails

Elle fait le vide autour d'elle en libérant des substances toxiques dans le sol par ses racines (amensalisme). Ainsi, on l'utilise pour faire des gazons sans herbicides. Le pus de piloselle empêche le blé de germer.
Plante médicinale présente en France : anti-infectieuse, astringente, cholagogue, diurétique, etc.

" PILOSELLE, s. f. (Hist. nat. Bot.) genre de plante qui a été décrit sous le nom d’hieracium. Cette plante est nommée par le vulgaire oreille de rat ou de souris, & en anglais semblablement the mouse-ear. C’est dans le système de Tournefort la 22e espèce de genre de plante qu’il nomme dens leonis ; la plupart des autres botanistes l’appellent en latin pilosella repens ou minor. Linnæus le nomme hieracium foliis integerrimis, ovates, caule repente, scapo unifloro, Hort. Cliffors. 388.
Sa racine est longue comme le doigt, menue, garnie de fibres. Elle pousse plusieurs tiges grêles, sarmenteuses, velues, qui rampent à terre & y prennent racine. Ses feuilles sont oblongues, arrondies par le bout, ressemblantes à des oreilles de rat ou de souris, revêtues de poil, vertes en-dessus, veineuses, blanchâtres, lanugineuses en-dessous & d’un goût astringent.
Ses fleurs sont à demi-fleurons, semblables à celles de l’hiéracium, mais plus petites, jaunes, soutenues chacune par un calice écailleux & simple, & portées sur un pédicule délié & velu. Après que les fleurs sont passées, il leur succède des semences menues, noires, uniformes & aigrettées.
Cette plante croit aux lieux arides & maigres, sur le coteaux incultes, dans les terres sablonneuses & aux bords des grands chemins. Elle fleurit en Mai, Juin & Juillet ; elle est très amère, & passe en Médecine pour posséder des vertus vulnéraires, astringentes & détersives. (D. J.) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification scientifique

  • Asteraceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32202 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15853 photos ou dessins.