phyto-oestrogène (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • xéno-estrogène (n. m.)

Anglais

  • phytoestrogen

Etymologie

gr. phuton, plante, végétal

Définition

Substance analogue aux oestrogènes, à action anti-oestrogénique, présente dans des légumineuses = Fabaceae (trèfle, luzerne, etc.), des céréales, des graminées fourragères, etc. Ce sont des hétérosides. Ils peuvent perturber la fonction génitale femelle : retarder l'apparition des chaleurs après vêlage (anoestrus post-partum) et inhiber les chaleurs. Ils sont mis à profit pour traiter les conséquences de la ménopause des femmes. Cette action anti-oestrogénique s'explique par le fait qu'ils se fixent sur les mêmes récepteurs que les hormones oestrogènes, laissant moins de place aux oestrogènes

Détails

Exemples :
- les isoflavones : daïdzéine, génistéine, glycitéine (soja), formononétine (trèfle rouge),
- les lignanes : entérodiol, entérolactone (graines de lin, son, seigle, sarrazin, millet, soja, avoine, orge, etc.),
- les coumestanes : coumestrol (trèfle et luzerne).

Sections

  • biochimie
  • pathologie
  • pharmacie
  • reproduction

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13961 photos ou dessins.