plathelminthes (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Platyhelminthes

Autres noms

  • platodes (n. m.)
  • platyhelminthes (n. m.)
  • rhabditophores

Anglais

  • flatworm
  • Platyhelminthe

Etymologie

gr platus, large et helmins, ver

Définition

Embranchement d'invertébrés. Eumétazoaires bilatéraux acœlomates (Acoelomata). Dans la classification phylogénique, taxon de spiraliens parenchymiens. Vers au corps plat, dépourvus de cavité viscérale. Helminthes aplatis.

Détails

Un seul orifice ventral sert de bouche et d'anus pour un système digestif complexe. Ils ont des rhabdites. Ils sont parasites internes des animaux et de l'homme ou vivent en milieu aquatique (planaires). Les échanges respiratoires se font directement par la peau. Ils sont en général hermaphrodites. Opposé à némathelminthes. On distingue des classes :
- Cestoda, cestodes = ténias, un ruban avec des proglottis (tapeworms).
- Monogena, monogènes (ex. Benedenia).
- Trematoda, trématodes = douves, digènes, avec ventouse(s) (ex. la grande douve du foie, Fasciola hepatica).
- Turbelaria, turbellariés (lat turbella agitation) = planaires, libres.

" Plathelminthes. Vers plats, sans appareil ciliaire pré-buccal, pourvus d'un système nerveux variable, mais non disposé en chaîne ventrale. Généralement hermaphrodites.
Les Vers de ce groupe n'ont pas de véritable cavité générale : leurs organes sont disposés au sein d'un tissu conjonctif constituant une sorte de parenchyme. Ils ont le corps aplati (platus, large, plat ; helminthe, ver), formé ou non de segments successifs, et généralement pourvu d'organes de fixation représentés par des crochets et des ventouses. A l'exception des Némertiens, ils ne possèdent ni vaisseaux sanguins, ni organes respiratoires: mais ils montrent un système de vaisseaux aquifères très développé. Presque tous sont hermaphrodites. Leur fécondité est souvent considérable, et leur développement comporte, dans la plupart des cas, des métamorphoses accompagnées de migrations.
Au point de vue de l'habitat, ce sont, en grande majorité, des parasites internes, ou, d'une façon plus précise, des helminthes. Le mot Helminthe, fréquemment employé par Aristote et par Hippocrate, s'appliquait en effet uniquement aux Vers parasites de l'Homme ou des animaux. En dépit de quelques tentatives faites pour en étendre ou en restreindre le sens, c'est encore dans cette acception qu'il est pris aujourd'hui par la généralité des auteurs. Il est donc synonyme de Ver intestinal ou d'Entozoaire, bien qu'on applique volontiers ce dernier nom à tous les parasites internes, qu'ils appartiennent ou non au groupe des Vers... " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 208)

Sections

  • pathologie
  • zoologie

Classification française

  • eucaryotes
  • eumétazoaires
  • bilatériens
  • acœlomates

Classification scientifique

  • Eumetazoa
  • Bilateria
  • Acoelomata

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32134 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15570 photos ou dessins.