persil (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Apium petroselinum
  • Petroselinum sativum Hoffm.

Autres noms

  • persil cultivé
  • persil des jardins
  • persil odorant

Anglais

  • parsley

Etymologie

lat. Petroselinum, persil de pierre

Définition

Fam. des apiacées (Apiaceae ou ombellifères). Plante alimentaire cultivée et médicinale d'origine européenne. Plante potagère odorante. Les feuilles servent de condiment culinaire, d'aromate.

Détails

Plante médicinale présente en France (apiol) : antiscorbutique, emménagogue, sédatif, tonique, vulnéraire, etc. On distingue :
- persil commun,
- persil frisé.

" PERSIL, apium, s. m. (Hist. nat. Botan.) genre de plante à fleur en rose & en ombelle, composée de plusieurs pétales égaux disposés en rond, & soutenus par un calice qui devient dans la suite un fruit composé de deux semences fort menues, qui sont relevées en bosse, striées d’un côté, & aplaties de l’autre. Ajoutez aux caractères de ce genre, que les feuilles sont divisées en ailes, ou qu’elles naissent sur une côte branchue. Tournefort, Inst. rei herb.
Sa racine est simple, longue, grosse comme le doigt, garnie de quelques fibres blanchâtres, s’enfonçant profondément en terre, & bonne à manger ; elle jette des tiges à la hauteur de trois ou quatre pieds, de la grosseur d’un pouce, rondes, cannelées, nouées, creuses & rameuses. Ses feuilles sont composées d’autres feuilles vertes, découpées, attachées à de longues queues. Ses fleurs naissent aux sommets des tiges & des rameaux, en ombelles ; chaque fleur est formée de cinq pétales disposés en rose : à ces fleurs succèdent des semences jointes deux à deux, menues, cannelées, grises, arrondies sur le dos, d’un gout un peu âcre. On cultive beaucoup cette plante dans les jardins potagers ; elle pousse la tige à la seconde année, fleurit en Juin & Juillet, & amène ses semences à maturité en Août. L’usage de cette plante remonte à l’antiquité la plus reculée, & elle a été vantée dans tous le temps comme un excellent légume.
Le persil contient beaucoup de sel âcre, & une médiocre quantité d’huile exaltée ; c’est apparemment par le principe de ce sel âcre, que toutes les parties de cette plante sont apéritives, propres à désobstruer, à provoquer les urines & les règles. Son usage est très-commun dans la cuisine & dans la Pharmacie ; sa racine se met dans le potage, & les feuilles par leur saveur agréable & aromatique, relèvent plusieurs sortes d’aliments : cette même racine s’emploie dans les tisanes & apozèmes apéritifs. La graine est une des quatre semences chaudes mineures : elle passe pour atténuante & diurétique.
Enfin cette plante était employée dans l’antiquité la plus reculée à divers autres égards : on la semait sur les tombeaux, & on en faisait des couronnes dont on se parait à table... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification scientifique

  • Apiaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32045 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14952 photos ou dessins.