péripneumonie (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • pleuropneumonie (n. f.)

Anglais

  • pleuropneumonia

Définition

Inflammation du poumon et de la plèvre avec envahissement des espaces interstitiels par un exsudat séro-fibrineux. La dyspnée est intense. Il y a parfois de la toux.

Détails

" PERIPNEUMONIE, s. f. (Médecine.) inflammation du poumon, que l’on distingue en vraie & en fausse.
Péripneumonie vraie. La péripneumonie vraie est l’inflammation de la substance même du poumon, avec sécheresse, chaleur & douleur. Les vaisseaux susceptibles de cette inflammation sont les artères bronchiales & les artères pulmonaires : elle est plus ou moins dangereuse, selon la différence des vaisseaux engorgés, & selon la qualité du sang engorgé.
Les causes de cette double inflammation sont, 1°. les causes générales de toutes les inflammations : 2°. les causes qui affectent particulièrement le poumon, comme un air trop humide ou trop sec, trop chaud ou trop froid, trop grossier ou trop subtil, un air chargé d’exhalaisons caustiques, ou astringentes, ou coagulantes, un chyle forme de matières épaisses, sèches, visqueuses, l’exercice violent du poumon par la course, la lutte, le mouvement du cheval contre le vent, les poisons coagulants, caustiques, astringents, portés au cœur par les veines qui s’y rendent, les violentes passions de l’âme, l’esquinancie avec oppression de poitrine & orthopnée, une forte pleurésie, une paraphrénésie violente, l’action d’un émétique dans un estomac tendre & délicat.
Les symptômes de la péripneumonie sont différents, selon son siège ; celle qui réside dans les bronches produit tous les effets de l’inflammation, & enflamme même les extrémités de l’artère pulmonaire qui leur sont contiguës, en les comprimant & en leur communiquant la maladie dont ils sont attaqués.
Cette inflammation peut s’attacher à différentes parties du poumon ; son étendue peut aussi varier ; les symptômes seront plus violents s’il y a deux lobes entrepris que s’il n’y en a qu’un, ou si un lobe est totalement enflammé, que s’il n’y en a qu’une partie...
Si elle ne se résout pas, elle se change en une autre maladie qui est l’abcès du poumon, ou une métastase de la matière morbifique sur une autre partie... ; d’autres fois il se fait une éruption soudaine du pus dans la trachée-artère, le malade en est suffoqué ; quelquefois aussi le pus est évacué par un crachement abondant de matière purulente, mais souvent il tombe dans la cavité de la poitrine, dans laquelle il cause l’empyème, la phthisie, ou d’autres maladies...
Le pronostic de cette maladie est des plus fâcheux ; ainsi avant de rien prononcer, on doit surtout considérer le nombre & la violence des symptômes, les excrétions, la qualité des crachats... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • caprin
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.