apiculture (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • apiculture
  • bee keeping

Etymologie

lat. apis, abeille

Définition

Elevage des abeilles. Il peut être traditionnel ou moderne. Elle consiste à offrir aux abeilles une ruche pour leur faire produire du miel et d'autres produits.

Détails

L'apiculture pastorale ou transhumance de ruches (migratory bee keeping) consiste à déplacer les ruches en fonction des lieux de floraison.

" APICULTURE. — Nous ne pouvons qu'esquisser à grands traits les principes généraux sur lesquels repose la culture des Abeilles. L'enseignement des plus simples notions pratiques exigerait des développements dans lesquels il ne nous est pas permis d'entrer.
Les ruches qui nous servent à entretenir les Abeilles en semi-domesticité sont d'ordinaire construites en paille, en osier ou en bois. On en distingue deux types : les ruches à rayons fixes et les ruches à rayons mobiles. — Les premières sont plus en rapport avec les conditions naturelles dans lesquelles vivent les Abeilles ; elles permettent en effet à celles-ci de construire leurs rayons verticaux comme il leur convient, en les suspendant à une partie supérieure immobile. Les plus simples consistent en un panier en forme de cloche : elles ont de nombreux inconvénients, entre autres celui de rendre difficile la récolte du miel. On les a perfectionnées en y ajoutant une calotte ou des hausses, qui communiquent avec le corps principal de la ruche par un simple trou : les Abeilles, qui tendent toujours à construire dans les régions supérieures, établissent de nouveaux gâteaux dans la partie surajoutée, et l'on peut mettre à profit cette circonstance avantageuse, que ces gâteaux élevés sont précisément des réservoirs de miel. — Quant aux ruches mobiles, elles se composent de traverses ou cadres distincts, sur lesquels on oblige les Abeilles à construire leurs rayons, de façon à pouvoir enlever séparément chacun d'eux. On peut, de la sorte, récolter le miel en ne supprimant qu'une partie restreinte des gâteaux, ce qui économise aux Insectes tout le travail de la reconstruction. On arrive même à laisser ces gâteaux intacts par l'emploi d'un mello-extracteur à force centrifuge, d'invention assez récente. En somme, le système mobiliste sacrifie la production de la cire pour obtenir un miel plus abondant et plus choisi; il offre sur le système fixiste d'incontestables avantages, au premier rang desquels se place la faculté d'observer les travaux des Abeilles et de diriger la ruche en con¬naissance de cause.
L'emplacement qui reçoit les ruches porte le nom de rucher. Souvent il comporte un bâtiment léger, destiné à les garantir des intempéries. On recherche, autant que possible, un endroit calme, à l'abri des grands vents et de l'humidité ; la meilleure exposition est celle du sud-est. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 869-70)

Sections

  • abeille
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13961 photos ou dessins.