aorte (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • grande artère (n. f.)

Anglais

  • aorta
  • aortae au plur.
  • aortas au plur.

Définition

La plus grande des artères. Elle part directement du ventricule gauche du cœur.

Détails

Elle se divise rapidement en aorte antérieure et aorte postérieure.

" AORTE, s. f. terme d’Anatomie. C’est une artère qui s’élève directement du ventricule gauche du cœur, et de-là se partage dans toutes les parties du corps. L’aorte s’appelle autrement la grande artère, parce qu’elle est le tronc duquel sortent les autres artères, comme de leur source, et le grand conduit ou canal par où le sang est porté dans tout le corps.
On divise ordinairement l’aorte en aorte ascendante, & aorte descendante : l’aorte ascendante prend ce nom depuis sa sortie du cœur, jusqu’à la fin de sa grande courbure ; le reste de ce tronc, qui depuis l’arcade s’étend jusqu’à l’os sacrum, s’appelle aorte descendante.
L’aorte descendante se subdivise encore en portion supérieure ; savoir, celle qui est située au-dessus du diaphragme ; & en portion inférieure, & c’est cette portion qui suit depuis le diaphragme jusqu’à l’os sacrum.
Les branches que l’aorte en général produit immédiatement, sont deux artères coronaires du cœur, deux artères sous-clavières, deux artères carotides, les artères bronchiales, les artères œsophagiennes, les artères intercostales, les diaphragmatiques inférieures, une artère céliaque, une artère mésentérique supérieure, deux artères rénales ou artères émulgentes, les artères spermatiques, une artère mésentérique inférieure, les artères lombaires, les artères sacrées, & les deux artères iliaques...   " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

" Mammifères ... Du ventricule gauche part un tronc aortique simple qui se recourbe à gauche, pour se continuer en une aorte descendante : celle-ci se dirige vers la queue en distribuant des branches aux différents organes. De la crosse de l'aorte partent en général deux troncs artériels, — quelquefois trois ou un seul, — destinés à la tête et aux membres antérieurs. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1082)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13965 photos ou dessins.