opisthotonos (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • opisthotonus
  • star gazing

Etymologie

gr. opistho-, derrière, en arrière et τόνος, ton, tension, spasme

Définition

Contraction des muscles extenseurs. Tête et tronc sont courbés vers l'arrière et les membres sont tendus.

Détails

Exemples : dans le tétanos, la cowdriose.

" OPISTHOTONOS, s. m. (Médéc.) On a conservé en français & en latin ce mot grec, qui suivant son étymologie, signifie une espèce de convulsion qui porte & plie toutes les parties du corps en arrière. Il est formé de ὄπισθεν qui veut dire en arriere, & τόνος, ton, tension, spasme.
Dans ce cas, la tête se renverse, s’approche des vertèbres du dos, par la contraction spasmodique des extenseurs de la tête : savoir, du splénius, du complexus, des grand & petit droits postérieurs & du petit oblique, des deux côtés agissant ensemble ; l’action des muscles d’un seul côté tirerait la tête de ce même côté : quelquefois il n’y a dans l’opisthotonos que cette extension forcée de la tête ; d’autres fois la convulsion est plus générale, & occupe les transversaux épineux, les inter-épineux du cou, le long dorsal, le demi-épineux & le sacro-lombaire. Alors l’effet est plus grand ; le cou & le dos sont courbés en arrière, & y font une espèce d’arc : dans cet état, l’action de presque tous les viscères du bas ventre est gênée, interrompue ou beaucoup dérangée ; la respiration souffre beaucoup, & se fait très-difficilement ; la déglutition est totalement empêchée : cet état si violent est souvent accompagné de vives douleurs : il est bien évident qu’il est trop opposé à l’état naturel du corps pour pouvoir subsister longtemps ; il est plus ou moins dangereux suivant le degré, l’intensité & la durée de la convulsion. Le péril varie aussi suivant les causes qui l’ont produite : elles sont les mêmes que celles des autres espèces de convulsions. Voyez-en le détail aux articles Convulsion, Spasme. Un paroxysme épileptique peut être déterminé de cette façon. Voyez Epilepsie. Alors le danger est moins pressant. L’opisthotonos peut aussi être l’effet de quelque poison pris intérieurement, d’une blessure, surtout faite avec des flèches ou autres armes empoisonnées ; & alors il est plus dangereux : il est mortel lorsqu’il survient à des malades faibles, épuisés par une longue maladie ou par des évacuations trop abondantes. Voyez Convulsion ; ...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [17/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31952 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13946 photos ou dessins.