ombilic (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • nombril

Anglais

  • navel
  • umbilici au plur.
  • umbilicus
  • umbilicuses au plur.

Etymologie

lat. umbilicus, nombril

Définition

- 1. Ouverture de la columelle de certains gastéropodes.
- 2. (navel, umbilicus, umbilici au plur., umbilicuses au plur.) nombril : Cicatrice laissée sur l'abdomen des mammifères par le cordon ombilical après sa rupture.

Détails

" NOMBRIL, s. m. (Anatomie.) autrement dit ombilic, terme dérivé du mot latin umbo, qui signifie la bosse qui s’élevait au milieu du bouclier des anciens.
Ce nœud est formé de la peau & de la réunion des vaisseaux ombilicaux, que l’on coupe à l’enfant aussitôt qu’il est né.
On doit encore considérer à l’ombilic de l’enfant qui est dans la matrice, un cordon de la longueur d’une aune ou environ, qui s’étend depuis l’arrière-faix jusqu’à cette éminence, & qui renferme les vaisseaux ombilicaux, qui sont une veine & deux artères.  Le cordon ombilical sert de conduite à ces vaisseaux qui communiquent la nourriture de la mère à l’enfant & à l’arrière-faix, pour sortir de la matrice l’un après l’autre. Aussitôt que l’enfant est hors de la matrice, on fait une ligature à ce cordon, & on le coupe ensuite un bon travers de doigt au-delà de la ligature ; la nature après cela sépare si bien ce qui en reste, qu’il n’en demeure plus que le vestige dans le nœud que l’on voit à l’homme parfait.
Mais on demande, pourquoi le nombril des hommes est apparent & bien marqué, au lieu que dans la plupart des espèces d’animaux il est presque insensible, & souvent entièrement oblitéré ; les singes même n’ont qu’une espèce de callosité ou de dureté à la place du nombril ? Cette question est ancienne ; Aristote la faisait déjà de son temps : il est aisé d’y répondre. Le nombril ne paraît pas dans les animaux, parce qu’ils se le coupent à fleur du ventre ; de sorte que les vaisseaux ombilicaux n’ayant plus rien qui les retienne au-dehors, se retirent promptement au-dedans, où ils sont renfermés pendant toute la vie de l’animal. Mais aux hommes le nombril qui n’est qu’un assemblage des vaisseaux ombilicaux & de la peau, paraît toujours par une petite éminence qu’il fait au milieu du ventre ; parce qu’il en a été lié à quelque distance, après la naissance de l’enfant...  (D. J.) ... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

" OMPHALOS, (Littér. géogr.) mot grec qui signifie le nombril, en latin umbilicus. Comme la situation de l’ombilic dans un homme régulièrement bien fait est au milieu du corps, à distance égale du sommet de la tête & de la plante des pieds, ce mot a été employé en Géographie, pour signifier un lieu situé au centre d’une île, d’une contrée, d’une ville, &c. Pausanias parle de l’omphalos du Péloponnese ; & Tatien nous dit que Denis fut enseveli in omphalo. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • anatomie
  • reproduction
  • zoologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [27/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15207 photos ou dessins.