oignon (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Allium cepa L.

Anglais

  • garden onion
  • onion

Etymologie

lat. unio

Définition

Fam des alliacées (Alliaceae). Plante alimentaire cultivée et médicinale. Plante potagère à racine bulbeuse d'odeur très forte consommée crue ou cuite en cuisine. Il a une odeur et un goût très forts. Il contient une essence volatile qui pique les yeux et disparaît après cuisson (le sulfure d'allyle).

Détails

Plante médicinale : toux, rhume, troubles gastriques, troubles intestinaux, parasites digestifs, antiseptique, cholagogue, diurétique, hypoglycémique, laxatif, etc.
- En cas d'excès, il y a un syndrome hémolytique avec hémoglobinurie.

'' L’ ''oignon'' est principalement cultivé pour la production d’un bulbe sec destiné à la consommation humaine. Le bulbe entier est utilisé frais, dès la récolte ou après quelques mois de conservation, comme condiment et pour faire des sauces. Il est consommé cru en salade ou cuit en mélange avec d’autres légumes. D’autres parties de la plante sont utilisées : les feuilles, récoltées vertes, fraîches ou séchées, et les hampes florales avant l’épanouissement de l’ombelle. '' (Cirad/Gret/MAE, ''Mémento de l'Agronome'', 1 692 p., page 1037, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Etrangères (+ 2 cdroms)).

" OIGNON, s. m. cepa, (Hist. nat. Bot.) genre de plante à fleur liliacée composée de six pétales ; le pistil occupe le milieu de cette fleur, & devient dans la suite un fruit arrondi & divisé en trois loges, qui renferme des semences arrondies. Ajoutez aux caractères de ce genre que les fleurs sont réunies en un bouquet sphérique, & que les feuilles & les tiges sont fistuleuses. Tournefort, Inst. rei herb.
Outre les treize espèces d’oignons que compte Tournefort, il s’y trouve encore d’autres variétés en couleur, en grosseur, en forme, que produit l’art de la culture.
L’espèce la plus commune dans nos jardins est l’oignon blanc ou rouge : cepa vulgaris, floribus & tunicis candidis, vel purpurascentibus. C. B. P. 71. I. R. H. 382. Sa racine est bulbeuse, composée de plusieurs tuniques charnues intérieurement & membraneuses à l’extérieur ; elle est tantôt rouge, tantôt blanche ; quelquefois orbiculaire, quelquefois oblongue d’autrefois aplatie, garnie à sa partie inférieure de fibres blanches, remplies d’un suc subtil & très-âcre qui fait pleurer. Ses feuilles sont longues d’un pied, fistuleuses, cylindriques, pointues, d’une saveur âcre. Sa tige est unie, droite, haute de deux ou trois coudées, renflée vers le milieu, portant à son sommet une tête de la grosseur du poing, composée de fleurs-de-lis, dont chacune a six pétales, six étamines & un pistil : ce pistil se change ensuite en un fruit arrondi, partagé en trois loges remplies de graines arrondies, anguleuses, noires. L’oignon diffère de toutes les racines bulbeuses, en ce que sa racine n’en donne point d’autres. On le cultive sans cesse dans les jardins pour la cuisine.
L’oignon blanc d’Espagne, ou l’oignon doux, cepa africana, maxima, bulbà lignariâ, dulci, H. R. P. est encore une espèce d’oignon qu’on cultive dans les jardins ; il est remarquable en ce que ses bulbes sont extrêmement gros & très-doux. .. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • pharmacie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Classification scientifique

  • Alliaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [08/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32043 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14941 photos ou dessins.