oeil (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • yeux (au plur.)

Anglais

  • eye

Etymologie

lat. oculus, œil

Définition

- 1. Organe de la vision.
- 2. Les trous des fromages formés par des bulles de gaz sont appelés des yeux.

Détails

Le globe oculaire, inclus dans l'orbite, comporte cornée, humeur aqueuse, cristallin (une lentille), humeur vitrée, rétine, choroïde, sclérotique (blanc de l'oeil). Il est orienté par 6 muscles moteurs. L'iris délimite la pupille. L'oeil est protégé par les paupières munies de cils.
Les insectes ont des yeux composés ou yeux à facettes (compound eye) et des ocelles. Ces yeux composés sont un ensemble d'ommatidies.
- œil pinéal, cf pinéal.

" — Les yeux [des Vertébrés] sont au nombre de deux et montrent une complication variable. Le nerf optique leur fournit une expansion membraneuse, la rétine, au-devant de laquelle se placent divers milieux réfringents (cornée, humeur aqueuse, cristallin, humeur vitrée), le tout accompagné de certains appareils protecteurs ou moteurs, etc. — Il existait en outre, chez les Labyrinthodontes, un troisième œil ou œil pinéal, qui se montre encore bien développé chez les Lézards, notamment chez quelques espèces des pays chauds. Cet œil impair, qui occupe le sommet de la tête a l'aspect d'une vésicule dont la paroi superficielle est renflée en une sorte de cristallin, tandis que la paroi profonde constitue une rétine impressionnable à la lumière et se continuant avec un filament nerveux renflé à sa base, laquelle est située entre les lobes optiques et les hémisphères cérébraux . L'organe dont il s'agit s'est atrophié chez les autres Vertébrés, ne laissant guère subsister que son point d'origine, qui est devenu la glande pinéale. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 941)

" Reptiles. — Les yeux sont dépourvus de paupières chez les Serpents et quelques Sauriens, mais recouverts par la peau qui devient transparente, ce qui donne au regard une étonnante fixité. Les autres Reptiles ont deux paupières ; de plus, chez les Chéloniens et les Crocodiliens, il existe à l'angle interne de l'œil une membrane nictitante ou troisième paupière, accompagnée d'une glande dite de Harder. La sclérotique est souvent munie d'un anneau osseux. Enfin il y a parfois un peigne analogue à celui des Oiseaux.  " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 989)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [14/10/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31960 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14035 photos ou dessins.