œdème (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • edema
  • oedema

Etymologie

gr. oedein, enfler, gonfler

Définition

Accumulation anormale de liquide dans un tissu en particulier dans le tissu sous-cutané, provoquant alors un gonflement. Le signe du godet est un signe pathognomonique de l'oedème.

Détails

Les causes principales de l'oedème sont l'insuffisance cardiaque ou rénale, la diminution de la concentration en protéines dans le sérum sanguin due à une malnutrition, la cirrhose hépatique, la phlébite. Exemples :
- œdème aigu du poumon : Infiltration œdémateuse du poumon. Symptômes : exsudat séreux, mousse (comme de la crème Chantilly) à écoulement facile, dyspnée intense.
- œdème cérébral : cf œdème cérébral,
- œdème de l'auge, œdème sous-maxillaire, signe de la bouteille dans la fasciolose.
- œdème de la glotte : Infiltration œdémateuse du larynx avec sténose. Symptômes : cornage avec dyspnée suffocante. Le traitement fait appel à la trachéotomie d'urgence.
- œdème des chevilles, souvent dû à l'insuffisance du coeur.
- maladie de l'oedème, cf entérotoxémie du porc.
- œdème malin, cf charbon symptomatique, dermite gangréneuse, gangrènes gazeuses.

" ŒDEME, s. f. ou m. en terme de Chirurg. tumeur molle, lâche, sans douleur, sans changement de couleur à la peau, & qui retient l’impression du doigt qui la comprime. Ce mot est dérivé du grec, d’un terme qui signifie enflure ; ce qui fait qu’Hippocrate a donné le nom d’œdème à toute tumeur en général.
L’œdème est produite par l’engorgement de la lymphe dans les cellules du tissu adipeux ; & comme la peau n’est formée que par la réunion de plusieurs membranes folliculeuses qui composent ce tissu, la lymphe dans le progrès de l’œdème écarte peu-à-peu ces feuillets membraneux, & se porte enfin jusque sous l’épiderme immédiatement, qu’il suffit d’effleurer, pour procurer l’écoulement des sucs stagnants...
Quand l’œdème occupe une grande partie du corps, cette maladie s’appelle anasarque ou leucophlegmatie & hydropisie universelle. Le nom d’œdème reste aux tuméfactions particulières & bornées à certaines parties, telles que les pieds, les mains, les paupières, les bourses, &c...
L’œdème des jambes est souvent un effet de l’hydropisie ascite. Voyez Hydropisie. (Y) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [08/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32043 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14941 photos ou dessins.