obstruction (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • blocage (n. m.)

Anglais

  • blockage
  • obstruction

Définition

Le fait d'être obstrué.

Détails

Exemples :
- obstruction de l'oesophage : Oblitération de l'oesophage par un corps étranger (pomme, pomme de terre, betterave, etc.). C'est un cas d'urgence.
- obstruction du jabot, jabot dur : Indigestion aiguë du jabot. cf indigestion, jabot.
- obstruction intestinale (intestinal obstruction, ileus) : Blocage de la lumière intestinale par un obstacle (aegagropile, constipation chronique, tumeur, etc.) avec des coliques progressives, pas trop violentes, mais répétées.
- obstruction urinaire (urinary obstruction) : Blocage des voies urinaires. Il peut être dû à des calculs. S'il n'est pas levé, le rein et la vessie peuvent être lésés.

" OBSTRUCTION, (Médecine.) L’obstruction est une obturation de canal qui empêche l’entrée du liquide vital, sain ou morbifique, qui doit y passer, & qui a pour cause la disproportion qui se trouve entre la masse du liquide, & le diamètre du vaisseau.
Elle vient donc de l’étroite capacité du vaisseau, de la grandeur de la masse qui doit y passer, ou du concours des deux. Un vaisseau se rétrécit, quand il est extérieurement comprimé par sa propre contraction, ou par l’épaississement de ses membranes. La masse des molécules s’augmente par la viscosité du fluide, ou par le vice du lieu où il coule, & par ces deux causes à la fois, lorsque les causes de l’un & de l’autre mal concourent ensemble.
Les vaisseaux sont extérieurement comprimés, 1°. par une tumeur voisine, pléthorique, inflammatoire, purulente ... : 2°. par la fracture, la luxation, la distorsion, la distraction des parties dures qui compriment les vaisseaux qui sont des parties molles : 3°. par toute cause qui tiraille trop & allonge les vaisseaux, soit une tumeur, soit la pression d’une partie dérangée de sa place, soit l’action d’une force externe : 4°. par des vêtements étroits, par des bandages, par le poids du corps tranquillement couché sur une partie, par le frottement, par le travail.
La cavité d’un vaisseau se rétrécit, quand sa propre contraction, celle des fibres longitudinales, & principalement de ses fibres spirales, augmente...
L’augmentation de l’épaisseur des membranes mêmes du vaisseau, vient 1°. de toute tumeur qui se forme dans les vaisseaux qui composent ces membranes ; 2°. de callosités membraneuses, cartilagineuses, osseuses qui s’y forment... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.