noyau (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • ganglius
  • nuclei au plur.
  • nucleus

Etymologie

lat. nucleus, noyau

Définition

- 1. Groupe bien délimité de corps cellulaires de neurones du système nerveux central.
- 2. Partie centrale et dure d'un fruit.
- noyau de la cellule, cf noyau cellulaire.

Détails

Exemples :
- noyau acoustique, noyau cochléaire (cochlear nucleus),
- noyau arciforme, noyau arqué du bulbe (arcuate nucleus),
- noyau cunéiforme, noyau de Burdach (cuneate nucleus),
- noyau de l'atome : cf atome,
- les noyaux de la base du cerveaux, noyaux basaux (basal ganglia, basal nuclei) sont des amas de matière grise en partie profonde du cerveau entourés de matière blanche : noyau caudé (caudate nucleus, coordination motrice), noyau lentiforme, claustrum, noyau accumbens, putamen, globus pallidus ; ils canalisent l'information vers le thalamus ;
- noyau du toit, noyau fastigial du cervelet,
- noyau gracille, noyau de Goll,
- noyau habénulaire
de l'épithalamus,
- noyau infundibulaire de l'hypothalamus,
- noyau lentiforme, ou noyau lenticulaire, cf lenticulaire,
- noyau olivaire, olive bulbaire,
- noyau pontin,

- noyau pulpeux, noyau gélatineux,
- noyau rouge, un des 2 noyaux du tegmentum mésencéphalique, cf  tegmentum,
- noyau supra-optique,
- noyau vestibulaire
.

" NOYAU, OSSICULE, ossiculum, c’est la partie dure des fruits qui contient un corps mou & bon à manger, auquel on a donné le nom d’amande ; comme dans l’amandier, l’abricotier, le pêcher, &c. Tournefort, Inst. rei herb...
Noyau, (Hist. nat. Minéral.) nucleus, ou metrolitus ; c’est ainsi que les Naturalistes nomment la substance, qui après avoir été moulée dans l’intérieur d’une coquille dont elle a pris la forme, s’est enfin durcie, & a pris la consistance d’une pierre. Ces noyaux sont de différente nature, suivant les différents sucs lapidifiques, & les différentes terres qui sont venues remplir la capacité de ces coquilles. Il y en a de calcaires, de silicées, de grès, &c. Ces noyaux ont aussi pris différentes formes, suivant les coquilles dans lesquelles ils se sont moulés.
L’on nomme aussi noyaux les pierres, soit mobiles, soit adhérentes, qui se trouvent dans les cavités des aetites ou pierres d’aigle.
Enfin on appelle noyau, la partie la plus dure qui se trouve au centre de certains cailloux. (—)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • anatomie
  • histologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [01/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15236 photos ou dessins.