anti-inflammatoire (adj. ou n. m.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • agent anti-inflammatoire
  • antiphlogistique (adj. ou n. m.)
  • résolutif (adj.)

Anglais

  • anti-inflammatory
  • antiphlogistic

Définition

Médicament utilisé pour lutter contre l'inflammation

Détails

Exemples :
- les anti-inflammatoires non stéroïdiens, AINS,
- la prednisolone, la dexaméthasone, la triamcinolone, etc.

" RÉSOLUTIFS internes, (Thérapeut.) disons un mot de leurs effets & de leurs usages ; on peut en même temps consulter l’article Dissolvant.
Les résolutifs internes sont toutes les choses qui résolvent les humeurs autrefois fluides, maintenant épaissies, & qui les divisent en ces petites molécules dont elles étaient formées avant leur concrétion. Or ces résolvants, ou divisent les fluides épais, par l’insinuation de leurs particules entre les parties cohérentes, ou ils augmentent la force des vaisseaux, en les aiguillonnant, ce qui occasionne un plus grand frottement, & souvent la division de ce qui est épaissi : quelquefois ils opèrent par ces deux occasions réunies...
Résolutifs, adj. terme de Chirurgie concernant la matière médicale externe. Ce sont des médicaments qui ont la vertu de dissiper les humeurs qui embarrassent les parties, & les distendent contre l’ordre naturel. La résolution est la terminaison la plus favorable des tumeurs contre nature. Il n’y a que les tumeurs critiques, qu’il est plus à propos de faire suppurer, de crainte que l’humeur morbifique rentrant dans le sang, ne se porte sur des parties intérieures où elle serait moins favorablement placée.
Les humeurs arrêtés dans une partie, ne peuvent se résoudre qu’en rentrant dans la voie de la circulation par le moyen de l’action organique des vaisseaux. Il faut donc, pour obtenir la résolution, que les humeurs soient assez fluides pour reprendre cette voie ; & l’on doit exciter l’action des vaisseaux avec des remèdes plus ou moins stimulants, suivant le degré de tension qu’ils ont. Ainsi, dans certains cas où les solides sont tendus & crispés, il faut avoir recours aux émollients avant que de songer à l’administration des résolutifs ; & il faudra commencer par les plus doux, en les associant d’abord aux émollients. Dans d’autres cas où l’action organique des solides est très-faible ; on se sert d’abord des résolutifs stimulants les plus actifs. En général on ne peut les employer avec connaissance de cause, qu’ayant égard, comme nous venons de le faire remarquer, aux dispositions relatives des solides & des fluides dans chaque espèce de tumeur, dont on se propose de procurer la résolution... La dissipation de l’engorgement est le signe que la résolution se fait ; & dans les tumeurs inflammatoires, elle s’annonce par les rides de la peau sur la partie tendue... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • pathologie
  • pharmacie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13961 photos ou dessins.