nielle des blés (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Lychnis githago
  • Agrostemma githago L.

Autres noms

  • nielle des champs
  • oeillet des champs
  • agrostemme nielle
  • lychnis nielle (n. m.)

Anglais

  • corn cockle

Etymologie

gr. lychnos, lampe

Définition

Fam. des caryophyllacées (Caryophyllaceae). H. 30 cm à 1 m. Herbacée annuelle. Les fleurs sont roses ou rouge-violacé intense : 5S 5P 10E 5C. Fleurs du printemps. Pl. présente dans la garrigue.

Détails

Plante toxique (githagine). Les graines de blé niellé (contenant des graines de nielle, noires et petites) sont toxiques (homme et animaux) si elles sont données longtemps. Les farines de blé niéllé sont toxiques aussi. Il y a stomatite, pharyngite, gastro-entérite avec dysphagie, nausées, coliques, diarrhée plus tremblements, paralysie du train postérieur ascendante, mort.
Plante médicinale : expectorant, diurétique, vermifuge, etc.

" NIELLE, s. f. nigella, (Hist. nat. Bot.) genre de plante à fleur en rose, & composée de plusieurs pétales disposés en rond. Cette fleur a une sorte de couronne placée entre les pétales & les étamines, & formée par des corps en forme de cornes. Le pistil sort du milieu de la fleur & devient dans la suite un fruit membraneux, arrondi ou oblong. Ce fruit est divisé en plusieurs cornes à sa partie supérieure, & il n’a qu’une seule capsule qui renferme des semences. Tournefort, Inst. rei herb. M. Tournefort compte douze espèces de ce genre de plante, tant sauvages que cultivées.
La nielle sauvage commune, nigella arvensis, cornuta, I. R. H. 258, a une petite racine fibreuse & blanchâtre ; elle jette à peine à la hauteur d’un pied une tige cannelée, tantôt simple, tantôt rameuse ; ses feuilles sont alternes, plus minces, plus espacées que celles de la nielle cultivée, & découpées en petits filaments : ses fleurs sont comme étoilées, composées de cinq pétales, de couleur bleue, assez grandes & agréables, sans barbes. Quand les fleurs sont tombées, il leur succède des fruits membraneux, terminés par cinq cornets, à-peu-près comme l’ancolie, & divisés dans leur longueur en autant de loges qui renferment plusieurs semences noires & de peu d’odeur. On trouve cette plante dans les blés, où elle fleurit vers la fin de l’été... (D. J.)   " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31953 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13943 photos ou dessins.