antibiotiques (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • antibiotic

Etymologie

qui s'oppose à la vie

Définition

Substances sécrétées par un organisme vivant (champignons actinomycètes surtout, moisissures ou bactéries) (antibiotiques fongiques) qui empêchent le développement et la multiplication des microbes (bactéries, champignons, certains virus) ou produits de synthèse qui l'imitent ou en dérivent (antibiotiques chimiques). Certains sont bactériostatiques, d'autres bactéricides. Les antibiotiques ont un spectre d'activité étroit (narrow-spectrum) ou large (broad-spectrum).

Détails

Alexander Flemming a découvert par hasard la pénicilline en 1928. Il cherchait à mettre au point un vaccin contre la grippe. Une culture de staphylocoques fut contaminée par un Penicillium rubrum qui fut entouré d'une auréole vierge de culture. En 1938 Florey et Chain eurent l'idée d'utiliser la pénicilline pour combattre des maladies. C'est en 1942 qu'elle fut produite et utilisée en masse après l'entrée en guerre des Etats-Unis et en 1945 que ces 3 Anglais eurent le prix Nobel. Mais les antibiotiques peuvent avoir des effets secondaires (allergies surtout) et des résistances sont apparues. Exemples :
- antibiotiques amino-glucosidiques : gentamycine, kanamycine, néomycine, streptomycine, etc.
- antibiotiques ionophores,
- antibiotiques macrolides : érythromycine, tiamuline, tylosine, etc.
- antibiotiques polyènes : nystatine, etc.
- antibiotiques polypeptidiques : bacitracine, tyrothricine, etc.

Sections

  • pathologie
  • pharmacie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32077 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15364 photos ou dessins.