myrtille (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Vaccinium myrtillus L.

Autres noms

  • airelle
  • airelle des marais
  • airelle myrtille
  • brimbelle
  • maurettes
  • morete (n. f.)
  • mirtille (anc.) (n. f.)
  • pouriot
  • raisin de bruyère
  • raisin des bois

Anglais

  • bilberry
  • blaeberry
  • blueberry
  • whortleberry

Etymologie

lat. myrtillus de myrtus, myrte ; vacca, vache car broûté par la vache

Définition

Espèce de la fam. des éricacées (Ericaceae). Plante alimentaire et médicinale d'Europe et d'Asie. H. 20-60 cm. Petit arbrisseau des forêts et des tourbières originaire de la taïga. Feuilles finement dentelées. Les fruits sont des baies globuleuses, noir-bleuâtre consommées par l'homme, un peu acides.

Détails

Elle vit en symbiose avec un champignon, le rhizoctone.
Elle vit en Eurasie, en Amérique du Nord et en Indonésie. 
Plante médicinale présente en France : antidiarrhéique, anti-inflammatoire, astringent, etc.

" MYRTILLE, s. m. (Hist. nat. Bot.) Nous nommons aussi cette plante airelle ; & c’est sous ce nom qu’on en a donné les caractères.
L’airelle ou le myrtille est le vicis idoea, foliis oblongis, crenatis ; fructu nigricante, de C. B. P. 270. & de Tournefort, Inst. rei herbar. 608. C’est encore le vaccinium caule angulato, foliis ovatis, serratis, deciduis, de Linnæus ; Hort. Cliffort, 148 ; en anglais, the wortle-with black, fruit.
Sa racine est menue, ligneuse, dure, & rampe souvent sous terre. Elle pousse un petit arbrisseau haut d’un à deux pieds, qui jette plusieurs rameaux grêles, anguleux, flexibles, difficiles à rompre, couverts d’une écorce verte. Ses feuilles sont oblongues, grandes comme celles du buis, mais moins épaisses, vertes, lisses, ou légèrement dentelées en leurs bords. Ses fleurs nées dans les aisselles des feuilles, sont d’une seule pièce, rondes, creuses, faites en grelots attachés à de courts pédicules, d’un blanc rougeâtre. Quand ces fleurs sont passées, il leur succède des baies sphériques, molles, pleines de suc, grosses comme des baies de genièvre, creusées d’un nombril, d’un bleu foncé ou noirâtre, & d’un goût astringent tirant sur l’acide agréable. Elles renferment plusieurs semences assez menues, d’un rouge-pâle.
Cette plante vient en terre maigre, aux lieux incultes, dans les bois montagneux, parmi les bruyères & les broussailles, dans les vallées désertes, humides & ombrageuses. Elle fleurit en Mai, & les fruits mûrissent en Juillet.
On tire le suc de cette plante, & on en fait un sirop ou un rob agréable. On rougit les vins blancs de ce même suc, & l’on en peut tirer d’autres partis dans les Arts. (D. J.) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

" AIRELLE, s. f. ou MIRTILLE, s. m. (Hist. nat) en Latin vitis idœa, Plante dont la fleur est d’une seule feuille en forme de cloche ou de grelot. Il sort du calice un pistil qui est attaché comme un clou à la partie postérieure de la fleur, et qui devient dans la suite un fruit mou ou une baie pleine de suc creusée en forme de nombril : cette baie est remplie de semences ordinairement assez menues. "  (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

"MIRTILLE, AIRELLE, BRINBELLE, RAISIN DE BOIS, MORETE, (Diète, Pharmacie, & Mat. méd.) le goût des fruits de myrtille qui est doux & aigrelet est assez agréable. On ne connait de ces fruits que leurs propriétés communes aux doux-aigrelets... (b) (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification scientifique

  • Ericaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.