muraille (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • paroi (n. f.)

Anglais

  • claw
  • horny wall
  • wall of hoof

Etymologie

lat. paries ungulae

Définition

Partie du sabot la plus visible.

Détails

On la subdivise d'avant en arrière en :
- pince,
- mamelles,
- quartiers
,
- talons
(bulb of heel).
La paroi se réfléchit pour former les barres ou arcs-boutants.
La surface extérieure est lisse alors que l'interne présente des lames. C'est le kéraphylle qui s'engrène sur le podophylle de la membrane kératogène.
La croissance de la muraille est de 1 à 2 cm par mois chez le cheval et se fait à partir du bourrelet.

" MURAILLE, s. f. (Maçonnerie.) il se dit de toute élévation en pierre, ou en moellon, ou en brique, ou en plâtre, qui forme la cage ou la clôture d’une maison, d’un jardin, d’un espace, quel qu’il soit...

Muraille, (Maréchall.) c’est les murs du manège, & ce qu’on appelle le dehors dans certaines occasions. Passéger la tête à la muraille, voyez Passeger. Porter la main à la muraille, aller droit à la muraille, arrêter droit à la muraille, sont différentes actions que le cavalier fait faire à son cheval pour l’assouplir. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • anatomie
  • bovin
  • cheval

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [02/12/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32253 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16080 photos ou dessins.