muguet de mai (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Convallaria majalis L.

Autres noms

  • amourette
  • clochette des bois
  • guillet
  • lis de mai
  • lis des vallées
  • muguet des bois
  • reine des bois (n. f.)

Anglais

  • lily of the valley

Etymologie

convallaria, lis des vallées ; muguet, jeune élégant à cause du parfum

Définition

Plante médicinale et toxique de la fam. des asparagacées, (autrefois ruscacées, convallariacées ou même liliacées). H.15-25 cm. La souche rampante (rhizome) envoie 2 feuilles (rarement 3) entourant une tige portant des fleurs blanches en clochettes très odorantes en mai-juin. Les fruits sont des baies rouges à maturité  très toxiques.

Détails

Il vit en Eurasie. Plante médicinale : traitement d'affections cardiaques et diurétique. La convallarine est tonicardiaque.
Plante toxique (toute). Les fruits sont très toxiques. Chez l'homme, il y a vomissements et diarrhées, puis vertige, spasmes de muscles. Ne pas mâchonner du muguet. Un bouquet de muguet dans une pièce fermée peut donner des troubles nerveux.

" MUGUET, lilium convallium, s. m. (Hist. nat. Botan.) genre de plante à fleur monopétale, courte, en forme de cloche, & profondément découpée. Cette fleur n’a point de calice ; le pistil sort du fond de la fleur, & devient dans la suite un fruit mou, rond pour l’ordinaire & rempli de semences fort pressées les unes contre les autres. Tournefort, inst. rei herb.
C’est la principale espèce du vrai lis des vallées, dont il usurpe aussi le nom. Il est appelé spécialement lilium convallium album, par C. B. P. 304, & par Tournefort I. R. H. 77.
Sa racine est menue, fibreuse & rampante ; ses tiges sont grêles, quarrées, noueuses, longues de six à neuf pouces. Ses feuilles naissent autour de chaque nœud, au nombre de six ou sept, disposées en étoile, un peu rudes, plus larges que celle du grateron, & d’un vert plus pâle. Ses fleurs viennent au sommet des rameaux ; elles sont d’une seule pièce, en cloche, ouvertes, partagées en quatre segments ; blanches, d’une odeur douce, d’un goût un peu amer. Leur calice se change en un fruit sec, couvert d’une écorce mince, composée de deux globules. Toute la plante répand une odeur douce & agréable : cette plante croît dans les bois, les vallées, & autres lieux ombrageux & humides : ses fleurs ont quelque usage ; elles sont d’une odeur agréable & pénétrante. (D. J.).
Muguet, petit, (Botan.) autrement muguet des bois. Il est nommé asperula, sive rubeola montana, odora, par C. B. P. 334 ; aparine latifolia, humilior, montana, par Tournefort I. R. H. 114. Sa racine est menue, fibrée, serpentante. Ses tiges sont grêles, quarrées, noueuses. Ses feuilles sortant de chaque nœud au nombre de six, sept ou huit, disposées en étoile, plus grandes & plus rudes que celles du mélilot. Ses fleurs naissent aux sommités des tiges en forme de petites ombelles, d’une seule pièce, découpées en quatre parties, blanches, d’une odeur suave ; il leur succède deux semences rondes, plus petites que celles du mélilot. (D. J.)...
" (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Classification scientifique

  • Ruscaceae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [05/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15339 photos ou dessins.