mouton Macina (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • Macina (n. m.)

Anglais

  • Macina

Etymologie

de Macina, nom de lieu, région du delta central du fleuve Niger, Mali

Définition

Race de mouton à laine du Mali et du Niger

Détails

Localisation : Ce mouton vit au Mali, surtout dans le delta central du fleuve Niger, de chaque côté du fleuve (Mopti, Macina, Goundam, Tombouctou), dans la région de Ségou et jusqu'à Niamey (Niger). Il s'agit de la zone d'inondation du fleuve Niger entre 14e et 17e parallèles. La race ne s'adapte pas lorsque la pluviométrie annuelle est inférieure à 600 mm. Ce ne serait pas un Mérinos dégénéré, mais il serait d'origine syrienne d'après Curasson. Il pourrait avoir une origine commune avec d'autres races de moutons à laine d'Afrique du Nord (Maroc). On estimait qu'il y avait environ 1 million de têtes en 1947 et 2 millions de têtes en 1985.

Description :
L'animal est de taille moyenne. Le profil est légèrement busqué. La tête est courte, forte, le front large et plat. Le chanfrein, large est légèrement busqué chez le mâle.
Les oreilles sont longues, larges, tombantes. Les cornes sont très développées, prismatiques et dirigées vers l'arrière chez le mâle. Chez la femelle, elles sont plus petites et souvent absentes. La poitrine est étroite et peu profonde. La croupe est avalée, la fesse plate. La queue est longue et mince. Les membres sont longs et peu musclés. La toison est jarreuse, ouverte, sans suint, à mèches pointues et vrillées. Le ventre est dépourvu de laine. La robe est blanche en général. Elle est souvent tachée de brun, de roux, de noir, surtout à la tête et aux membres.

Système - aptitude
s : C'est un type extensif. Les productions sont la laine et la viande. - La toison est peu épaisse, formée de mèches pointues et vrillées. La longueur du brin est de 12 à 15 cm. Si deux tontes sont faites par an, le diamètre est de 45, très variable : 20 à 95. Le poids de la toison est 685 g (600 à 700) par an. La laine est utilisée pour faire des couvertures (dites "de Mopti"), des tapis, du tweed., des draps bourrus, des tissus et des feutres grossiers. C'est un produit de choix pour la confection de vêtements de sport. - C'est n mauvais animal de boucherie. La chair est maigre, peu consistante. - La production de lait est faible. - Les troupeaux sont de petite taille. Ils sont ramenés chaque soir dans des enclos limités par des branches d'épineux. La monte est libre, les jeunes béliers sont souvent castrés et vendus comme "moutons de case" qui vivent près des habitations et reçoivent les sous-produits de la préparation des aliments, sons de riz, de mil en particulier. Bien nourris, ils atteignent des poids supérieurs à 70-80 kg et sont sacrifiés à l'occasion de la fête du mouton (Aïd-el-Kébir).

Sections

  • mouton
  • race
  • zootechnie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [29/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32209 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15873 photos ou dessins.