mouton Berbère (n. m.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • Berbère (n. m.)
  • mouton Barbarin
  • mouton de Barbarie (n. m.)
  • mouton de l'Atlas
  • mouton de montagne (n. m.)
  • Aït Mohad (Maroc)
  • Aknoul (Maroc)
  • Barka (Maroc)
  • Haute Moulouya (Maroc)
  • Marmoucha (Maroc)
  • Ouaouizart (Maroc)
  • race de l'Oued Souf (Algérie)
  • Barbarine (Tunisie)
  • Bou Rebia (Tunisie)
  • race à queue grasse (Tunisie)
  • Tunisien (Tunisie)

Anglais

  • Berber sheep
  • Tunisian barbary (Tunisie)
  • American Tunis (U.S.A.)
  • Lybian barbary (Libye)
  • Fat-tailed Barbary sheep of Libya (Libye)

Etymologie

de Berbères, nom d'ethnie d'Afrique du Nord

Définition

Race de mouton de la côte Nord d'Afrique à laine et à queue grasse.
Autres noms :  Barki (Egypte), Ossimi (Egypte) - Awassi (Israël et Proche-Orient) - Fezzanais (Tchad).

Détails

Localisation et effectif : Cette race est très ancienne. Elle descend du mouton autochtone. On la trouve en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie) et en Libye, dont les côtes étaient dénommées Barbarie et jusqu'en Israël. La race Barki du désert d'Egypte en est très proche. Le mouton Fezzanais appartient à des éleveurs venus de Libye et installés dans la région de Mao au Tchad. Le mouton berbère a été importé par les Phéniciens (habitants de la Syrie actuelle) en Afrique du Nord vers l'an 1000 av. J.C. une première fois, puis par les Arabes il y a 1 000 ans. Puis en 1799, il a été importé aux U.S.A., où on l'a d'abord dénommé Arlington Suprême. Il a été élevé dans le Sud des U.S.A. d'abord. Il a été presque décimé pendant la guerre de Sécession, puis quelques animaux ont été amenés dans l'Illinois.
Le mouton Awassi se trouve aussi en Bulgarie, à Burma, à Chypre, en Iran, en Roumanie, en Hongrie, en Yougoslavie, en Espagne, dans les Emirats Arabes, à Koweit, en Ethiopie et au Kenya.
Il y a plus de 4 millions de femelles Babarines dans le nord de l'Afrique. Au Maroc, ce mouton a été refoulé avec les populations qui l'élevaient dans les montagnes (Anti-Atlas, Moyen-Atlas, Grand-Atlas). En Algérie, il vit dans le Souf (l'Est). Dans le centre-sud de Tunisie, c'est la race la plus répandue, avant la race Algérienne. Elle représenterait 85 p. 100 des effectifs en 1984.
Le qualificatif de "Barbarin" peut prêter à confusion, car en Anglais, Barbary sheep s'applique au mouflon à manchette (Bortoli,1996).

Description : Il est de petite taille, la tête convexe. La queue est adipeuse. La toison est rude. La toison de laine s'arrête à la nuque, aux jarrets et aux genoux. La robe la plus fréquente est blanc avec la tête foncée. La brebis mesure 50- 65 cm au garrot , avec un poids de25-40 kg. Il existe 2 variétés à toison noire au Maroc : la variété d'Aknoul au Nord de Taza, dépourvue de pavillon auriculaire, et la variété des Aït Barka au Sud-Est de Marrakech, à toison plus grossière.

Systèmes - aptitudes : C'est une race mixte, surtout bouchère. Elle est renommée pour la qualité et le goût de sa viande. Elle est élevée aussi pour son lait et sa laine. Le rendement en viande est de 50 % environ. La carcasse, débarrassée de la queue est très supérieure à celle des moutons à longue pattes des hauts plateaux (Bortoli,1996). La toison brute pèse en moyenne 2 à 3 kg. Elle est de qualité inférieure. Elle permet la fabrication de tapis. En Algérie, l'élevage est de type extensif, familial.

Sections

  • mouton
  • race
  • zootechnie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.