néflier (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Mespilus germanica L.

Autres noms

  • néflier commun (n. m.)
  • néflier d'Allemagne (n. m.)
  • meslier
  • mespoulo
  • nesplier

Anglais

  • common medlar
  • hosedoup
  • medlar
  • medlar tree

Etymologie

mespilus : au fruit hémisphérique

Définition

Fam. des rosacées (Rosaceae). H. 3-6 m. Arbuste. Feuilles alternes, au limbe à bords dentelé, épaisses, obovales/lancéolées, à petit pétiole. Le fruit est la nèfle.

Détails

Arbre fruitier qui produit des nèfles.
Plante médicinale présente en France, riche en tannins : astringent, diurétique.

" NEFFLIER, mespilus, s. m. (Hist. nat. Bot.) genre de plante à fleur en rose, composée de plusieurs pétales disposés en rond. Le calice est formé par des feuilles, & devient dans la suite un fruit presque rond, terminé par une sorte de couronne, charnu & mou. Ce fruit n’a qu’une capsule, & il renferme de petits noyaux qui contiennent une amande oblongue. Tournefort, inst. rei herb.
Nefflier, mespilus ; petit arbre qui se trouve dans la partie méridionale de l’Europe, & que l’on cultive à cause de son fruit. Cet arbre est tortu, noueux, mal fait ; sa tête se garnit de beaucoup de rameaux, qui s’écartent, s’inclinent & ne s’élèvent que par contrainte : en sorte qu’on ne voit guère de néfliers qui aient plus de dix à douze pieds de hauteur. Il jette de longues racines fort tenaces & difficiles à arracher. Sa feuille est longue, étroite, pointue, veloutée, d’un vert tendre, & en tout assez ressemblante à la feuille du laurier.
L’arbre donne ses fleurs au mois de Mai ; elles sont blanches & assez grandes. La nèfle, qui est le fruit de cet arbre, est ronde, charnue, & aplatie par le bout ; elle contient cinq semences osseuses. Cet arbre est très-robuste ; il se multiplie aisément, & il n’exige aucune culture : il se contente de la plus mauvaise exposition ; il réussit facilement à la transplantation, & il vient dans presque tous les terrains. Cependant son fruit sera plus gros dans une terre forte plus humide que sèche ; mais il sera de meilleur goût dans un terrain médiocre. Cet arbre aime l’humidité, & il se plaît à l’ombre : d’ailleurs il ne faut pas l’exposer au grand soleil, dont l’impression trop vive altère son écorce, qui est mince & sèche.
Le bois du néflier est dur, ferme, compacte & massif ; il est propre aux ouvrages de fatigue & de durée, sur-tout pour les menus bois qui entrent dans la construction des moulins. Les Menuisiers s’en servent pour la monture de leurs outils.
On connaît trois espèces de cet arbre.
Le néflier sauvage. Son fruit, quoique petit & un peu sec, est de bon goût.
Le néflier d’Hollande. Son bois est plus fort, sa feuille plus grande & son fruit plus gros que dans l’espèce qui précède.
Et le néflier sans noyaux. Son fruit est le plus petit de tous & de moindre qualité. On n’admet les néfliers dans un fruitier ou un verger que quand on veut avoir de tout ce qui peut y entrer... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification scientifique

  • Rosaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.