môle hydatiforme (n. f.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • grossesse môlaire (n. f.)
  • môle (n. f.)

Anglais

  • molar pregnancy

Définition

Monstre omphalosite anidien résultant d'une dégénérescence de l'embryon et ayant l'aspect d'une masse sphérique couverte de poils présentant quelques ébauches d'organes externes (œil, oreille, bouche, etc.) et reliée au placenta par un cordon ombilical.

Détails

" Mole, s. f. en Anatomie, est une masse charnue, dure & informe, qui s’engendre quelquefois dans la matrice des femmes, au-lieu d’un fœtus ; on l’appelle aussi fausse conception. Les Latins ont donné à cette masse le nom de mola, c’est-à-dire meule, parce qu’elle a en quelque sorte la forme & la dureté d’une meule.
La mole est un embryon manqué, qui serait devenu un enfant, si la conception n’avait pas été troublée par quelque empêchement. Quoiqu’elle n’ait proprement ni os, ni viscères, &c. souvent néanmoins ses traits n’y sont pas tellement effacés, qu’elle ne conserve quelques vestiges d’un enfant. On y a quelquefois aperçu une main, d’autre fois un pied ; mais le plus souvent un arrière-faix. Il y a rarement plus d’une mole à la fois. Sennert observe néanmoins qu’il s’en est trouvé deux, trois, ou même davantage. Il ajoute que, quoique les moles viennent ordinairement seules ; on en a cependant vu venir avec un fœtus, quelquefois avant, & quelquefois après.
La mole se distingue d’un embryon, en ce qu’elle n’a pas de placenta, par où elle reçoit de la mère sa nourriture ; & qu’au-lieu de cela elle est attachée immédiatement à la matrice, & en reçoit sa nourriture. Elle a une espèce de vie végétative, & grossit toujours jusqu’à l’accouchement. Il y en a eu qui ont demeuré deux ou trois ans dans la matrice.
On croit que la mole est causée par un défaut... Dans tous ces cas, l’œuf continuant de croître, & manquant néanmoins de quelque chose de nécessaire pour l’organiser & en former un embryon, devient une masse informe...
La mole se distingue d’une véritable conception, en ce qu’elle a un mouvement de palpitation & de tremblement ; qu’elle roule d’un côté à l’autre ; & que le ventre est enflé également partout. Les mamelles se gonflent comme dans une grossesse naturelle ; l’humeur qui s’y produit n’est pas de vrai lait,... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • anatomie
  • pathologie
  • zoologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [28/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15207 photos ou dessins.