molaire (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • machelière (anc.) (adj. ou n. f.)

Anglais

  • molar

Etymologie

lat. mola, molaris, meule de moulin, molaire

Définition

Dent de mammifère à couronne large pour écraser les aliments.

Détails

" MOLAIRE dent, (Anat.) grosse dent de la bouche à une, ou plusieurs racines. On compte ordinairement dans l’homme vingt dents molaires, savoir dix à chaque mâchoire, cinq dents de chaque côté. Les dents molaires sont plus grosses que les incisives & les canines, larges, plates, & fort inégales à leur surface supérieure ; leur corps est d’une figure presque quarrée ; elles occupent la partie postérieure des mâchoires après les canines.
On les divise en petites, en grosses molaires ; soit parce que les deux premières sont ordinairement moins grosses dans les adultes, que leurs voisines de la même espèce, & moins garnies d’éminences à l’extrémité de leurs corps : soit parce qu’elles ont communément moins de racines que celles qui leur sont postérieures. Il y a quelquefois un plus grand nombre de dents molaires dans l’une des mâchoires que dans l’autre, à cause qu’il y en a quelquefois qui ne sortent que d’un côté dans un âge avancé, & que le vulgaire appelle par cette raison dents de sagesse. Toutes ces dents de la partie postérieure des mâchoires, sont nommées molaires, parce que leur figure & leur disposition les rendent très-propres à briser, à broyer, & à moudre les aliments les plus solides ; elles perfectionnent ainsi la division de ceux qui ont échappé à l’action que les incisives & les canines ont commencée.
J’ai dit que les dents molaires situées auprès des canines sont ordinairement plus petites que celles qui en sont plus éloignées : en effet, elles ressemblent alors tellement aux canines, que la difficulté de déterminer à quelle espèce elles appartiennent, est cause que le nombre des dents canines est différemment établi dans quelques auteurs. Il est vrai cependant que les vrais dents molaires varient pour le nombre ; il y en a tantôt cinq, & tantôt quatre seulement de chaque côté ; il y en a quelquefois quatre au côté gauche, & cinq au côté droit ; ou cinq au côté gauche, & quatre au côté droit ; ou cinq à la mâchoire supérieure, & quatre à l’inférieure.
Mais de toutes les dents, ce sont les molaires qui offrent le plus de variété par rapport à leurs racines... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.