annélides (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Annelida

Anglais

  • annelids
  • segmented worms

Etymologie

ver annelé (annellus, anneau)

Définition

Embranchement d'invertébrés. Dans la classification phylogénique, ce sont des protostomiens eutrochozoaires spiraliens comme les siponcles et les mollusques. Ce sont des vers cylindriques au corps constitué de métamères (segments sans pattes dans lesquels les divers organes se répètent). Leur système circulatoire est clos. Ils sont marins, d'eau douce ou terrestres.

Détails

On distinguait des classes :
- Polychaeta, polychètes (soies nombreuses, marins) : néreis, arénicole, aphrodites errantes, serpule sédentaire,
- Oligochaeta, oligochètes (soies peu nombreuses) : lombric ou ver de terre
- Hirudinida, hirudinides, achètes, dont les hirudinées (pas de soies) : sangsues à mâchoire et à trompe, cf hirudinides, hirudinées,
- échiuriens : la bonéllie verte, cf échiuriens,
- Pogonophora, pogonophores : Lamellisabella sp., cf pogonophores,
- vestimentifères : Riftia pachyptila, cf vestimentifères.
On distingue :
- Clitellata, clitellates,
- Polychaeta, polychètes.

" Vers cylindriques ou aplatis, pourvus d'une chaîne nerveuse ventrale et d'un système vasculaire sanguin.
Le corps des Annélides (annellus, anneau) est presque toujours divisé en anneaux plus ou moins marqués, semblables entre eux (segmentation homonome) et disposés de telle sorte que les segments internes correspondent, soit aux divisions extérieures elles-mêmes, soit à un certain nombre de ces divisions. Les organes se répètent dans les segments, mais en réalité l'homonomie n'est jamais complète.
La locomotion s'effectue assez fréquemment au moyen de soies fixées sur des appendices latéraux ou parapodes. Parfois il existe des ventouses.
Le système nerveux est représenté par une chaîne nerveuse ventrale le plus souvent ganglionnaire, dont les deux moitiés sont plus ou moins rapprochées sur la ligne médiane. A la partie antérieure, les cordons nerveux s'écartent pour former un collier entourant l'œsophage, et se trouvent réunis au-dessus de cet organe par des ganglions dits cérébroïdes (cerveau).
La cavité viscérale renferme un liquide plasmatique incolore, dans lequel flottent des globules animés parfois de mouvements amiboïdes. En outre, il existe un autre appareil circulatoire constitué par des vaisseaux habituellement clos (appareil hématique) et contenant un liquide souvent rouge, mais presque jamais chargé de globules. La substance colorante paraît être de l'hémoglobine. Chez quelques Annélides marins dont le sang est d'un beau vert, c'est de la chlorocruorine. L'appareil hématique comprend des vaisseaux longitudinaux, principalement un dorsal et un ventral, réunis par des anastomoses transversales. Tantôt l'une, tantôt l'autre de ces parties jouit de propriétés contractiles et met le sang en mouvement.
Les organes excréteurs se montrent d'ordinaire sous la forme de canaux enroulés, dits canaux en lacet, disposés par paire dans chaque segment (organes segmentaires ou néphridies), prenant souvent leur origine à l'intérieur du corps par un entonnoir cilié et communiquant d'autre part avec le dehors.
On observe quelquefois une reproduction asexuelle par scission et bourgeonnement suivant l'axe longitudinal. En ce qui concerne la reproduction sexuelle, beaucoup d'Annélides sont monoïques ; d'autres ont les sexes séparés.
Un grand nombre de ces Vers naissent sous la forme de trochosphère ou larve de Lovén, petite larve ovoïde, munie d'une double ceinture équatoriale de cils, au-dessous de laquelle sont situés la bouche et l'anus. Cette larve ne tarde pas à produire, à sa partie postérieure, un anneau, en avant duquel se formeront successivement les autres.
Les Annélides vivent dans la terre et dans l'eau ; certaines espèces sont parasites à l'occasion. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 575-7)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Protostomia
  • Annelida/Echiura/Pogonophora group

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31953 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13943 photos ou dessins.