masse (n. f.)

Bookmark and Share

Définition

Ce qui mesure la quantité de matière d'un corps.

Détails

Principe de l'équivalence de la masse et de l'énergie (1905) : une particule au repos a de l'énergie liée à sa masse : E = m C(2) avec (2) = puissance 2 ou au carré (relation d'Einstein). Cf énergie.


"Masse, s. f. (Phys.) en Méchanique, est la quantité de matière d’un corps. Voyez Corps & Matière. La masse se distingue par-là du volume qui est l’étendue du corps en longueur, largeur & profondeur. Voyez Densité & Volume.
On doit juger de la masse des corps par leur poids ; car M. Newton a trouvé par des expériences fort exactes, que le poids des corps était proportionnel à la quantité de matière qu’ils contiennent.
Ce grand géomètre ayant suspendu à des fils ou verges d’égale longueur, des poids égaux de différentes matières, comme d’or, de plomb, renfermés dans des boîtes égales, & de même matière, a trouvé que tous ces poids faisaient leurs oscillations dans le même temps. Or la résistance était égale pour tous, puisque cette résistance n’agissait que sur des boîtes égales qui les renfermaient. Donc la cause motrice de ces poids y produisait la même vitesse ; donc cette cause était proportionnelle à la masse de chaque poids ; donc la pesanteur qui était la cause motrice, était dans chaque poids oscillant proportionnelle à la masse.
Ainsi les masses de deux corps également pesants sont égales. Il n’en est pas de même de la densité qu’il ne faut pas confondre avec la masse ; car un corps a d’autant moins de densité qu’il a moins de masse sous un même volume ; en sorte que si deux corps sont également pesants, leurs densités sont en raison réciproque de leurs volumes, c’est-à-dire, que si l’un a deux fois plus de volume que l’autre, il est deux fois moins dense. Voyez l’article Densité,...
Il s’en faut de beaucoup que la masse ou la quantité de matière des corps n’occupe tout le volume de ces mêmes corps. L’or, par exemple, qui est le plus pesant de tous les corps, étant réduit en feuilles minces, donne passage à la lumière & à différents fluides, ce qui prouve qu’il y a beaucoup de pores & d’interstices entre ses parties. Or l’eau est 19 fois moins pesante que l’or ; ainsi en supposant même qu’un pied-cube d’or n’eût point du tout de pores, il faut convenir qu’un pied-cube d’eau contient 18 fois au-moins plus de pores & de vide que de matière propre. (O)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • physique

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [04/06/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15240 photos ou dessins.