marne (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • marl
  • marle

Définition

Mélange de calcaire, d'argile, et d'un peu de sable. C'est une roche sédimentaire.

Détails

" Les marnes ne sont autre chose que des pierres à chaux mélangées d'argile ou de sable en plus ou moins grande quantité ; aussi les cultivateurs doivent-ils en distinguer trois espèces par rapport à leur composition, savoir :
Les marnes calcaires, qui sont ordinairement blanches ou jaunâtres, qui tachent les doigts, dont la consistance est assez solide ; mais qui ont la propriété de s'émietter à l'air, au soleil et à la pluie ; elles sifflent assez longtemps lorsqu'on en jette un morceau dans un verre d'eau, et elles sont susceptibles de donner de la chaux par la calcination : telles sont celles de la Normandie.
Les marnes argileuses, qui sont presque toujours d'un gris verdâtre, dont l'aspect est terreux, la consistance assez solide, et souvent susceptibles de former une pâte assez tenace avec l'eau, et de se mouler en briques et en carreaux ; ces marnes absorbent l'humidité avec tant d'avidité qu'elles s'attachent à la langue, quand on vient à en porter un fragment sur le bout de cet organe ; elles exhalent une forte odeur terreuse quand on souffle dessus, et sont douces et savonneuses au toucher.
Enfin les marnes sableuses, qui ne sont pour l'ordinaire que des marnes calcaires mélangées d'une forte dose de sable, sont blanches comme elles, mais seulement plus sèches et plus graveleuses au toucher ; elles sont friables, s'imbibent d'eau avec facilité et s'émiettent aisément à l'air : elles donnent de la chaux par la calcination.
Vous devez bien penser que l'on ne doit point marner indistinctement toutes les terres avec ces trois sortes de marnes ; qu'il serait au moins inutile, si ce n'est même nuisible, de se servir de marne argileuse dans un terrain gras, et par conséquent argileux lui-même. et ainsi des marnes calcaires et sablonneuses, qu'il ne faudrait point employer dans des terrains calcaires ou légers... " (Brard C.P., 1826. Minéralogie populaire ou avis aux cultivateurs et aux artisans... Paris,  Libraire Louis Colas, 32 rue Daupine ed., 1 vol., 102 p., p. 6-7)

" MARNE, s. f. (Hist. nat. Minéralogie & Economie rustique.) marga, c’est une terre calcaire, légère, peu compacte, qui perd sa liaison à l’air, qui fait effervescence avec les acides, en un mot qui ne diffère de la craie, que parce qu’elle n’est point si dense ni si solide qu’elle. Voyez Craie.
Rien de plus confus que les descriptions que les Naturalistes nous donnent de la marne ; leurs définitions de cette substance ne s’accordent nullement ; ils lui assignent des propriétés qui lui sont entièrement étrangères, ou du-moins qu’elle n’a que par son mélange accidentel avec d’autres substances, & surtout avec des terres argileuses ; c’est aussi ce mélange qui semble avoir induit en erreur la plupart des Naturalistes ; il est cause que Wallerius & beaucoup d’autres ont placé la marne au rang des argiles, c’est-à-dire des terres qui se durcissent au feu, propriété qui ne convient point à la marne comme telle, mais qui ne peut lui être attribuée qu’en raison de la portion d’argile ou de glaise avec laquelle elle se trouve quelquefois mêlée. ... En un mot il est constant que la marne est une terre calcaire, qui fait effervescence avec les acides, qui ne diffère de la craie que parce que la première est moins liée ou moins solide que la dernière ; c’est comme terre calcaire qu’elle a la propriété de fertiliser les terres, & M. Pott, dans sa Lithogéognosie, a fait remarquer avec beaucoup de raison qu’il fallait bien distinguer dans la marne, sa partie constituante, par laquelle elle est propre à diviser les terres & à contribuer à la croissance des végétaux, des parties accidentelles, telles que la glaise, le sable, &c... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • agriculture
  • milieu

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.