animaux à fourrure (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • fur animals

Etymologie

de fourrer, du germain

Définition

Mammifères dont le pelage est utilisé comme parure ou comme vêtement, à cause de sa beauté, de sa solidité ou de la protection contre le froid qu'il permet.

Détails

Les animaux à fourrure élevés en captivité, sont surtout le vison, le myocastor (ragondin), le chinchilla, l'agneau, le renard et le lapin. Certains animaux sauvages chassés par l'homme donnent aussi leur fourrure : l'hermine, le jaguar, l'ocelot, la panthère, le rat musqué, le coyote par exemple.

Sections

  • chasse
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [17/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31952 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13946 photos ou dessins.