manganèse (n. m.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • Mn

Anglais

  • manganese

Définition

- 1. Métal de numéro atomique 25 (25 protons), et de masse atomique A = 54,938 ; oligo-élément nécessaire à la vie. C'est un solide blanc-gris brillant. Il fond à 1 244 °C. Son comportement chimique est proche du fer, mais il est plus oxydant.
Chez les plantes, il appartient aux enzymes d'oxydation. Chez les animaux, il intervient dans différents métabolismes : transfert de l'ATP, tissu conjonctif de l'os, etc.
- 2. La carence en manganèse est rare.
- Chez les mammifères elle donne des troubles de reproduction et de croissance : retard de puberté, anoestrus, infécondité, rétention placentaire, ostéodystrophies, troubles des tendons.
- Chez les volailles il y a pérose (luxation du tendon d'Achille) ou des coquilles d'oeufs fragiles.

Détails

" Le manganèse est un métal colorant qui n'a été obtenu à l'état métallique que par pure curiosité ; aussi ce sont ses minerais seulement que l'on emploie dans les arts, et non le métal qu'ils contiennent. La plupart des minerais de manganèse sont d'un noir bleuâtre, et leur aspect est ordinairement terreux ; mais il en existe une variété qui se présente en masses composées de petites aiguilles d'un gris de fer poli.
Il en existe plusieurs mines en France que l'on exploite près de Thiviers et de Mâcon. Les principaux usages de ces minerais sont de servir à purifier la composition du verre blanc, à colorer les émaux, la porcelaine, la faïence et le verre lui-même en violet foncé.
Un autre usage fort important encore, c"est de servir à la fabrication de cette liqueur acide dont on fait usage pour blanchir en quelques heures les toiles bises, les cires jaunes, les pâtes de papier, etc.
" (Brard C.P., 1826. Minéralogie populaire ou avis aux cultivateurs et aux artisans... Paris,  Libraire Louis Colas, 32 rue Daupine ed., 1 vol., 102 p., p. 65-66)

" MANGANESE, MAGALAISE, MAGNÉSIE, MAGNÉSE, s. f. (Hist. nat. Minéralogie.) magnesia, substance minérale assez semblable à l’aimant ; elle est d’un gris noirâtre, composée à l’intérieur de stries comme l’antimoine, sans que la masse totale ait une figure régulière & déterminée. Wallerius en compte quatre espèces ; savoir, 1°. la manganèse ou magnésie compacte ou solide, la manganèse striée, la manganèse par écailles, & la manganèse dont les parties sont cubiques...
Cette substance se trouve en Piémont ; il s’en rencontre aussi en Styrie, en Misnie, en Bohème, en Silésie, en Norvège & en Angleterre, &c...
Le plus grand usage de la manganèse ou magnésie est dans les verreries ; on s’en sert pour nettoyer le verre, & le dégager de la couleur verte qui lui est très-ordinaire, voilà pourquoi on l’a quelquefois appelée le savon du verre. Mais pour que la manganèse produise cet effet, il faut avoir grand soin de prendre un juste milieu, & de n’en mêler ni trop, ni trop peu, à la fritte, c’est-à-dire, à la composition du verre...
Les Alchimistes, accoutumés à pervertir toutes les dénominations, ont donné le nom latin de magnesia à plusieurs substances qui n’ont aucun rapport avec celle que l’on vient de décrire. .. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • agropastoralisme
  • alimentation
  • chimie
  • minéral
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32202 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15853 photos ou dessins.