mâche (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Valerianella locusta
  • Valerianella olitoria

Autres noms

  • ampoleta
  • doucette (n. f.)
  • gallinette
  • grassette
  • pain du Bon Dieu
  • valérianelle potagère (n. f.)

Anglais

  • corn salad
  • lamb's lettuce

Etymologie

de mâcher

Définition

Fam. des valérianacées (Valerianaceae) ou des caprifoliacées. Plante alimentaire cultivée et médicinale. Salade d'hiver à petites feuilles charnues. Légume annuel consommé par l'homme en salade. H. 10-12 cm. Pl. présente dans la garrigue.

Détails

Plante médicinale : adoucissante, dépurative, laxative.

"MACHE, s. f. (Hist. nat. Bot.) valerianella, genre de plante à fleur monopétale, en forme d’entonnoir, profondément découpée, & soutenue par un calice qui devient dans la suite un fruit qui ne contient qu’une seule semence, mais dont la figure varie dans différentes espèces. Quelquefois il ressemble au fer d’une lance, & il est composé de deux parties, dont l’une ou l’autre contient une semence ; d’autres fois il est ovoïde, il a un ombilic & trois pointes, ou la semence de ce fruit a un ombilic en forme de bassin, ou ce fruit est allongé de substance fongeuse. Il a la forme d’un croissant, & il renferme une semence à peu près cylindrique ; ou enfin ce fruit est terminé par trois crochets, & il contient une semence courbe. Tournefort, inst. rei herb.
C’est une des dix espèces du genre de plante que les Botanistes nomment valérianelle. La mache est la varianella arvensis, præcox, humilis, semine compresso de Tournefort, J. R. H. 132. Valerianella campestris, inodora, major de C. B. P. 165. Raii hist. 392. Sa racine est menue, fibreuse, blanche, annuelle, d’un goût un peu doux, & presque insipide. Elle pousse une tige à la hauteur d’environ un demi-pied, faible, ronde, courbée souvent vers la terre, cannelée, creuse, nouée, rameuse, se subdivisant ordinairement en deux branches à chaque nœud, & ces dernières en plusieurs rameaux. Ses feuilles sont oblongues, assez épaisses, molles, tendres, délicates, conjuguées ou opposées deux à deux, de couleur herbeuse, ou d’un vert-pâle, les unes entières, sans queue, & les autres crénelées, d’un goût douçâtre.
Ses fleurs sont ramassées en bouquets, ou en manière de parasol, formées en tuyau évasé, & découpé en cinq parties ; elles sont assez jolies, mais sans odeur. Lorsque ces fleurs sont tombées, il leur succède des fruits arrondis, un peu aplatis, ridés, blanchâtres, lesquels tombent avant la parfaite maturité.
Cette plante croît presque partout dans les champs, parmi les blés. On la cultive dans les jardins pour en manger les jeunes feuilles en salade. (D. J.)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Classification française

  • plante
  • dicotylédone
  • dipsacale
  • valérianacée

Classification scientifique

  • Valerianaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [18/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13960 photos ou dessins.