luxation (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • dislocation (n. f.)

Anglais

  • dilocated joint
  • dislocation
  • luxation

Etymologie

lat. luxatio

Définition

Déplacement brusque des surfaces articulaires des os, avec congestion et douleur, à cause d'un traumatisme.

Détails

Exemples :
- luxation sacro-iliaque ou luxation de la hanche,
- luxation des phalanges (knoked-up toe, interphalangeal dislocation) : Luxation d'une phalange chez le chien lévrier,
- luxation de l'épaule
- luxation du genou (luxating patella, slipping kneecap),
- luxation du tendon d'Achile.

" DISLOCATION, s. f. terme de Chirurgie, il se dit d’un os ôté de sa jointure par quelque effort. Les Chirurgiens l’appellent communément luxation. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

"LUXATION, s. f. terme de Chirurgie, déplacement d’un ou de plusieurs os de l’endroit où ils sont naturellement joints. Les luxations sont en général de deux espèces par rapport à leurs causes ; les unes viennent de causes externes, comme chutes, coups, sauts, extensions, &c., les autres viennent de causes internes, comme d’un relâchement des ligaments, de la paralysie des muscles, du gonflement des têtes des os, d’une fluxion d’humeurs qui s’est faite tout-à-coup dans l’articulation, & qui en a abreuvé les capsules ligamenteuses ou d’humeurs qui s’y sont accumulées peu à-peu : tel est l’épanchement de la synovie, qui chasse la tête de l’os de sa cavité.
La luxation n’arrive proprement qu’aux os qui ont un mouvement manifeste, comme sont tous ceux dont la jonction est par diarthrose : ceux qui sont articulés par synarthrose, n’ayant qu’un mouvement fort obscur, sont plus sujets à être cassés qu’à se luxer : les os joints par charnière ou gynglime se luxent plus difficilement que ceux dont la jonction est faite par une seule tête & une seule cavité ; & ils sont plus sujets à la luxation incomplète qu’à la complète.
On entend par luxation complète celle où la tête d’un os est réellement hors de la cavité de celui qui la recevait. On reconnaît cette luxation par une tumeur ou éminence que forme la tête de l’os déboîté dans un endroit qui n’est pas destiné à la loger ; & par un enfoncement que l’on sent dans l’endroit d’où l’os est sorti. Ces signes sont quelquefois difficiles à apercevoir, surtout à la cuisse, lorsqu’il y a gonflement. La luxation complète est aussi accompagnée d’une grande douleur, d’une abolition du mouvement & d’un raccourcissement du membre, si la luxation est en haut ; car le membre est plus long dans la luxation qui se fait en bas.
La luxation incomplète ou partiale, appelée aussi subluxation, est un dérangement des os dans leur contiguïté, mais qui se touchent encore par quelque surface. Dans la luxation incomplète, outre la douleur & l’impuissance du membre, qui sont des signes communs & équivoques de luxation, l’on remarque 1°. que le lieu de l’articulation est plus éminent qu’il ne doit être ; 2°. que le membre ne change presque pas de figure, ni de longueur ; & 3°. que la partie n’est pas plus disposée à se mouvoir d’un côté que de l’autre, à cause que les muscles sont presque également tendus, parce que l’éloignement de l’os n’est pas assez grand pour changer considérablement la distance de leurs attaches ; ce qui n’est point de même dans la luxation complète. L’entorse est une espèce de luxation incomplète... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.