ligne latérale (n. f.)

Bookmark and Share

Définition

Gouttière ou canal perforant les écailles, situé de chaque côté du corps des poissons, à mi-hauteur des flancs, communiquant avec l'extérieur et portant en profondeur des organes sensoriels sensibles aux changements de pression, même faibles.

Détails

" — [Vertébrés] Enfin, certains naturalistes ont admis l'existence d'un sixième sens, auquel seraient affectés, chez les Poissons et les Batraciens, des organes spéciaux (ligne latérale) ; mais il ne paraît y avoir là qu'une simple modification du tact. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 942)

" La plupart des Poissons sont d'ailleurs pourvus, de chaque côté du corps, d'un canal qui s'ouvre à l'extérieur par une série de pores constituant ce qu'on appelle la ligne latérale. Les parois de ces canaux reçoivent des terminaisons nerveuses libres ou épanouies en boutons tactiles et provenant d'un nerf latéral assez important. D'après les recherches de P. de Sède, la ligne latérale n'est autre qu'un organe du tact, permettant au Poisson d'apprécier les courants, les remous, les mouvements faibles de l'eau, et de se diriger par suite en connaissance de cause. Elle ne mérite donc pas, à proprement parler, la qualification que lui ont donnée quelques auteurs, d'organe du sixième sens. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 951)

Section

  • zoologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.